Femina Logo

news société

Après la charge mentale, le travail «invisible» des femmes

Après la charge mentale, le travail «invisible» des femmes

Les femmes sont supposées être «meilleures» pour réaliser les tâches émotionnelles.

© Getty

Se souvenir de l’anniversaire de la secrétaire (et organiser une collecte en fonction), veiller à ce qu’il y ait toujours du sucre près de la machine à café, réconforter un collègue, montrer les ficelles du métier à un nouvel employé… Anodines, ces petites actions? Pas tant que ça, surtout si elles sont systématiquement réalisées par les femmes de l’entreprise.

Les femmes, des employées «naturellement» douées pour l'émotion

Rebecca Erickson, professeur de sociologie à l’Université d’Akron, s’est intéressée au «travail invisible» et a toutes les missions incombant ainsi systématiquement aux collègues de sexe féminin. Interrogée par «CNN», elle les décrit ainsi:

Ces tâches (mentorat, processus d’orientation, intégration des nouveaux employés, etc.) sont systématiquement réalisées par les femmes du groupe. La raison? Il est supposé qu’elles sont «naturellement» meilleures pour résoudre ces problèmes.

Qui dit travail «invisible» dit aussi heures supplémentaires. Dans l’enseignement supérieur, la chercheuse a démontré que les étudiants se rendaient plus souvent auprès des professeures pour obtenir du soutien ou des explications supplémentaires. Et pas facile pour les femmes de se défaire de ces tâches qui minent parfois leur emploi du temps, car celles-ci s’inquiètent de les imputer à quelqu’un d’autre.

Ou comment rendre les autres mal à l'aise

L’ennemi à combattre? Le sexisme qui sévit dans de nombreux milieux professionnels. Christine Hutchinson, écrivaine et psychothérapeute, conseille les femmes sur la façon de réagir face au travail émotionnel. Sa solution? Embarrasser ses collègues masculins:

Je travaille beaucoup avec elles sur le fait de renforcer leur capacité à rendre les autres mal à l’aise. Que ce soit en disant à son patron ‘Nous avons une politique de genre qui doit être réparée’ou à son collègue ‘Est-ce que ça ne te dérange pas de vérifier cela avec Jeff? Il semblait mécontent’.

Selon la spécialiste, il est essentiel de ne pas se taire et de nommer clairement les dysfonctionnements. «Ne mettez pas de fardeau supplémentaire sur vos épaules, ce n’est pas à vous de régler le problème du sexisme. Il suffit de le faire remarquer et d’exprimer votre ressenti sur le sujet, votre colère et confusion.» Promis, dès que Jérémie refait surface, on lui demande de se charger lui-même du nouveau stagiaire. Un premier pas pour une vie plus sereine au bureau, non?


A lire aussi:
«Fallait demander», la BD qui appelle au partage des tâches ménagères
Comment se protéger du stress au travail
Deux entrepreneuses inventent un co-fondateur masculin pour lancer leur startup

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina