Femina Logo

Culpabiliser suite aux kilos pris durant la grossesse et pas tout à fait perdus ensuite? Les jeunes mamans connaissent bien ce sentiment, cette honte qui les envahit lorsqu’elles sont contraintes de changer de taille de vêtements. Anne Hathaway a vécu la même épreuve suite à la naissance de son fils Jonathan, né au printemps. Ses courbes plus voluptueuses? Elle les assume, les affiche et enjoint toutes les femmes à faire de même. Bien loin de l'univers des fits mums et de leur taille zéro, retrouvée 3 heures après avoir accouché.

Sur Instagram, l’actrice de 33 ans a publié une photo d’une paire de jean venant tout juste d’être découpée en bermuda. Un message fort accompagne le cliché:

Il n’y a aucune honte à prendre du poids pendant la grossesse (ou n’importe quand). Il n’y a aucune honte à ce que vous mettiez plus de temps à perdre du poids que vous ne l’imaginiez (si vous souhaitez tout perdre). Et enfin, il n’y a aucune honte à craquer et à faire de votre jean de l’été dernier un short car, eh merde, il est devenu trop petit pour vos cuisses. Les corps changent. Les corps grandissent. Les corps mincissent. Ce n’est que de l’amour (ne laissez personne vous dire le contraire).

Vous avez mal vécu la période post-accouchement à cause de votre poids? A l’inverse, vous vous êtes sentie mieux dans votre corps après la naissance de votre enfant? Racontez-nous votre histoire en envoyant votre témoignage à l’adresse femina.web@femina.ch.


A lire aussi:
Blake Lively: ses plus beaux looks de grossesse
Buzz: un cliché montre que chaque grossesse est différente
En voulant être une maman parfaite, j'ai fait un burn out

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.