Femina Logo

Monde d'après

Anna Wintour, ou l'art du training durant le confinement

Femme Femina Karwai Tang Getty images

Toujours tirée à quatre épingles, Anna Wintour ose désormais s’afficher sur les réseaux sociaux en jean voire – shocking! – en training. Drôle d’époque.

© Getty Images

C’est qui?

Ce n’est pas parce que son Met Gala a été annulé cette semaine qu’elle devrait faire profil bas, Anna Wintour. Ce n’est pas le genre de l’insubmersible rédactrice en chef du magazine Vogue. Habituée des front rows, papesse ès haute couture depuis plus de trente ans, mystérieuse diva planquée derrière ses lunettes noires, control freak extrême – il suffit de regarder le documentaire The September Issue pour comprendre que Meryl Streep s’est clairement inspirée d’elle pour jouer la glaçante Miranda Priestly dans Le diable s’habille en Prada –, elle réussit à faire trembler la planète mode en pleine crise du coronavirus.

Pourquoi on en parle?

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour les connaisseurs de la dame, cela veut dire beaucoup: celle qui porte des tailleurs Chanel quand le dresscode stipule «tenue décontractée» s’est fait photographier sur le porche de sa maison en… jeans. Oui, un populaire bout de denim, de mémoire d’archiviste, c’était la première fois que Lady Wintour allait si loin. C’était le 30 mars 2020. Mais voilà, depuis, elle a osé être encore plus radicale. Il y a quelques jours à peine, c’est carrément en training qu’elle s’affichait, évoquant le «monde d’après» et invitant au passage Donald Trump à être le premier à avaler de la javel.

Qu’est-ce que les autres en disent?

Si ses extravagances vestimentaires ont fait jaser dans les rédactions du monde entier («Non, ce n’est pas un montage», pouvait-on lire dans Paris Match), le simple fait de partager quelques mots personnels sur son fils, médecin et malade, ainsi que sur l’importance de porter le masque, lui ont valu des louanges bien au-delà de la fashion-sphère. «Merci à votre fils et bon rétablissement», pouvait-on lire parmi les centaines de commentaires, de quidams comme de célébrités.

Ce qui la fait sortir du lit

En collaboration avec Tom Ford, elle a lancé #Commonthread, un fonds de soutien en faveur des travailleurs de la mode touchés de plein fouet par l’épidémie.

«Tom et moi ne sommes pas docteurs, mais il y a tant d’aide à apporter.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina