Femina Logo

de l'envoûtement au désenchantement

20 ans d'Harry Potter: J.K. Rowling exclue des célébrations

20 ans Harry Potter JK Rowling exclue des celebrations

L’histoire commence sur Twitter, en juin 2020, quand «Jo» ironise à propos d’un article où il est fait mention de «personnes qui ont leurs règles». [...] Depuis, son aura pâlit de jour en jour, au point d’être devenue «celle dont on ne prononce pas le nom».

© United Archives GmbH/ Alamy Stock Photo

Vingt ans après la première du film Harry Potter à l’école des sorciers, sorti le 5 décembre 2001 en Suisse romande, le charme du jeune héros et de ses indispensables acolytes Hermione et Ron opère toujours. En témoignent les revenus colossaux générés aujourd’hui encore par cette série. Et quand on dit «colossaux»… Entre ventes de DVD et de coffrets spéciaux, visites des lieux de tournage, expositions, conventions de fans, hôtels ou restaurants «pottérisés» et produits dérivés, les experts financiers britanniques estiment que la saga Potter rapporte annuellement quelque 5 milliards de francs rien qu’en Grande-Bretagne. Et selon Time, sans tenir compte des livres à l’origine des longs métrages, écoulés à plus de 500 millions d’exemplaires depuis 1997, la franchise pèse plus de 25 milliards de francs.

Autant dire que les célébrations prévues pour marquer l’avènement de l’un des phénomènes les plus rentables de l’histoire du septième art devraient être magiques. Notamment celle organisée le 1er janvier 2022 par la chaîne de streaming HBO Max, qui réunit tous ses principaux acteurs et créateurs.

Enfin… presque tous: J.K. Rowling ne sera pas de la fête. Car même si, sans cette autrice et sa plume trempée dans une potion d’envoûtement, aucun des huit films du cycle pottérien n’aurait pu voir le jour, elle n’a pas été invitée. En cause? Des propos jugés transphobes qui la rendent désormais infréquentable. C’est dans une logique purement commerciale que cette éviction a été décidée: l’univers Potter est l’un des moteurs de HBO, qui prépare toutes sortes de projets autour du sorcier, et la party du 1er janvier ne peut souffrir d’aucune polémique. Mais comment en est-on arrivé là?

Un «sortilège impardonnable»

L’histoire commence sur Twitter, en juin 2020, quand «Jo» ironise à propos d’un article où il est fait mention de «personnes qui ont leurs règles». La tournure la fait bondir: «Je suis sûre qu’on avait un mot pour désigner ces personnes, avant. Que quelqu’un m’aide. Fammes? Fommes? Fimmes?»

Son post passe mal, elle est accusée d’avoir lancé un sortilège impardonnable. Piquée au vif, elle répond. Tente de se justifier. Explique qu’elle n’est pas du tout anti-trans mais juste une féministe qui dénonce depuis des années les violences domestiques et agressions sexuelles dont les femmes sont victimes et, qu’à ce titre, elle redoute que la cause des uns occulte celle des autres, affirmant par exemple: «Si le sexe n’est pas réel, la réalité vécue des femmes dans le monde est effacée.» Mais plus elle se débat, plus elle s'embourbe et attise une colère qui dépasse vite la twittosphère.

Ainsi, en 2020, des salariés de l’éditeur Hachette, à Londres, refusent de travailler sur un nouveau livre de l’écrivaine. Pire encore: surnommée Voldemort (le Mal absolu dans sa saga) par ses anciens adorateurs, lâchée par les acteurs de la série, dont Daniel Radcliffe (Harry) et Emma Watson (Hermione), elle reçoit «assez de menaces de mort pour tapisser ma maison», dit-elle. Et, le 19 novembre 2021, elle est vilipendée par des pro-trans qui manifestent devant son domicile, en Écosse. Que J.K. Rowling soit ouvertement de gauche, militante des causes sociales et féministes, qu’elle n’ait de cesse de défendre des valeurs d’égalité, de diversité et de droits des minorités dans chacun de ses romans, tout ça n’y change rien: son aura pâlit de jour en jour. Au point d’être devenue «celle dont on ne prononce pas le nom». C’est Voldemort qui doit rire sous cape.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Saskia vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné