Femina Logo

8 mars

10 idées pour célébrer la Journée Internationale des droits des femmes en Suisse romande

10 idées pour célébrer la Journée Internationale des droits des femmes en Suisse romande

Étant donné l’interdiction visant tout rassemblement de plus de 1000 personnes suite aux risques de contagion du coronavirus, plusieurs «petites» actions seront proposées à travers toute la Suisse.

© Roya Ann Miller

1. Faire grève (oui, même un dimanche)

Comme le rappelle le Collectif vaudois pour la Grève des femmes, ne pas travailler un dimanche a du sens: «Oui, une grève féministe se justifie pleinement, car toutes générations confondues, nous subventionnons l’économie, explique l’organisation dans un communiqué.»

«À cause de la flexibilisation constante du temps de travail, le dimanche n’est de loin pas un jour de congé pour tout le monde. En plus, le travail domestique, éducatif et de soins ne s’arrête jamais, qu’on l’accomplisse gratuitement ou qu’il soit rémunéré, c’est du travail 24 heures sur 24, 365 jours sur 365!»

Étant donné l’interdiction visant tout rassemblement de plus de 1000 personnes suite aux risques de contagion du coronavirus, plusieurs actions seront proposées à travers toute la Suisse. Plus d’informations pratiques sur la page Facebook «Grève des femmes, Grève féministe».

2. La flashmob de 15h24, partout en Suisse

Partout en Suisse, celles qui le souhaitent sont invitées à prendre part à la flashmob nationale «Le violeur c’est toi». La Grève féministe propose de reprendre la performance du collectif chilien Lastesis. N’hésitez pas à répéter les paroles et la chorégraphie avant le jour J.

3. Wikithon féminin à Vevey

On triche, puisque cet événement aura déjà lieu le jeudi 5 mars 2020. Mais impossible de faire l’impasse sur le Wikithon organisé par la Bibliothèque de Vevey et le Musée historique de la ville. Le constat fait froid dans le dos: sur Wikipédia, seules 17% des biographies sont consacrées à des femmes. Pour combler ce fossé et lutter contre l’invisibilisation, les Veveysannes sont invitées à se munir de leur ordinateur portable pour participer à ce marathon informatique pas comme les autres.

Inscription recommandée sur le site de la bibliothèque. Jeudi 5 mars 2020, de 18h à 21h. Bibliothèque-Médiathèque de Vevey, Quai Perdonnet 33, 1800 Vevey.

4. «Grâce à moi», une expo participative à Fribourg

© Facebook Grève des Femmes Fribourg

Le collectif fribourgeois de la Grève des femmes s’attache à mettre en lumière le travail invisible. Et chacune est invitée à participer à l’exposition qui présentera les différentes facettes de ce dernier. Pour y prendre part, il suffit d’envoyer une photo de dos avec un texte personnalisé reprenant la forme «Grâce à moi… tous les jours». Exemple: «Grâce à moi, mes enfants ont des habits propres tous les jours». On envoie ensuite le cliché par mail (grevefemmesfribourg@gmail.com), via Facebook ou Instagram. Les photos seront publiées sur les réseaux sociaux et seront présentées le 8 mars au Parc du Domino entre 14h et 16h.

Parc du Domino (Peyrolles), 1700 Fribourg.

5. Du ski en violet en Valais

Le collectif Femmes* Valais propose à toutes les fans de glisse de se réunir dans la station d’Anzère. Afin de rendre visible le travail non-rémunéré des femmes, les adeptes de ski et de snowboard sont invitées à dévaler les pentes en violet. Dès 10h, sur la place du village, on pourra également participer à la création de «Bonnes-Femmes de neige revendicatrices» avant de déguster un pique-nique canadien. À 14h, au même endroit, la lecture de l’appel du 8 mars sera proposée, ainsi qu’une animation intitulée «chorale vintage». Puis à 15h24, un feu de joie pour «brûler le viriarcat» (supériorité historique du principe masculin sur le principe féminin) sera organisé. Toutes à Anzère!

6. La femme au cœur d’un projet artistique à La Chaux-de-Fonds

Trois jeunes artistes s’unissent le temps d’un événement placé sous le signe de la féminité. Dans l’atelier de Mademoiselle O., cette dernière présentera sa collection nu.e.s ainsi que son nouveau bijou intitulé Paradiso. Stéphanie Page fera découvrir au public sa nouvelle série d’images réalisées autour de la femme tandis que l’artiste biennoise Yana proposera des tattoos-flashs.

Atelier Mademoiselle O, Balance 10, 2300 La Chaux-de-Fonds. De 12h à 18h.

7. Lectures familiales à Genève

Les bibliothèques municipales de la Cité de Calvin présentent un spectacle de contes. Orchestré par Casilda Regueiro, ce dernier sera axé sur la Journée internationale des droits des femmes. Un événement qui s’inscrit dans le cadre de la Semaine de l’égalité 2020 en Ville de Genève.

Bibliothèque de la Cité, salle Le Multi, Place des Trois-Perdrix 5, 1204 Genève. 14h, entrée libre (durée: env. 1h30).

8. Fondue de l’égalité à Neuchâtel

À 16h30, dans la cour du Collège de la Promenade, une fondue de l’égalité moitié-moitié sera préparée. «Pour mieux partager les tâches domestiques, luttons ensemble pour une diminution de travail sans diminution des salaires», martèle le collectif cantonal. Celles et ceux qui le souhaitent pourront ensuite assister à l’avant-première du film «Woman», d’Anastasia Mikowa et Yann Arthus-Bertrand, au cinéma Apollo.

Cour du Collège de la Promenade, place du Port 4 à Neuchâtel (de nombreux événements se dérouleront au même endroit dès 13h15).

9. Animations thématiques à Lausanne

Pour éviter des rassemblements trop nombreux, la mobilisation féministe du canton de Vaud propose des animations thématiques qui se tiendront tous à 13h dans plusieurs points clé de la ville. À la place de la Palud, on parlera des retraites et des rentes. L’écoféminisme sera débattu à la place de Saint-Laurent tandis que la place de l’Europe s’intéressera aux étudiantes et au travail précaire. Enfin, la Riponne s’attachera au travail du care (non) rémunéré (soins donnés à autrui).

Plusieurs actions sont aussi prévues à Renens, Morges, Yverdon, Vevey et Nyon.

10. Série théâtrale à La Gravière (Genève)

Une pièce qui mêle improvisation et théâtre, saupoudrée de références à nos séries préférées? Tel est le concept d’Ambitions Next Generation, qui s’intéresse aux questions modernes telles que l’égalité des genres. Références littéraires et pop culture se mêlent allègrement pour créer une série théâtrale unique. À l'occasion de la première, qui se déroule le 8 mars, toutes les actrices seront vêtues de violet, afin de marquer cette importante journée.

Épisode 1 «Héritage», le dimanche 8 mars à 18h. 10 fr. l’entrée. La Gravière, chemin de la Gravière 9, 1227 Les Acacias (Genève)

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina