Femina Logo

santé

On adopte la technique du «5-4-3-2-1» pour calmer l'anxiété (et elle n'a rien à voir avec la respiration!)

Femme pensive tasse cafe calme getty

«Nous venons tous au monde avec une certaine dose d’anxiété. Celle-ci sera plus ou moins grande, selon la génétique et le tempérament de chacun, mais tout le monde en a un peu!»

© Getty

Spécialiste de l’anxiété sociale, la psychologue américaine Ellen Hendriksen est devenue une véritable référence en la matière, aux Etats-Unis. En plus d’avoir longuement étudié les origines de ce mal-être, parfois difficile à identifier, elle a évalué et testé quelques techniques toutes simples, des formules magiques capables d’enrayer les pensées négatives qui nous entraînent dans la spirale de l’angoisse.

Interrogée par le site «Tonic», elle a accepté d’en dévoiler quelques-unes. Et en tant que grande angoissée auto-proclamée, elle sait carrément de quoi elle parle!

«Quand nous sommes angoissés, nous avons tendance à nous concentrer sur ce qui se passe à l’intérieur de nous, explique-t-elle. On se demande si on a échoué, si tout va bien, si ce qu’on vient de dire est stupide. […]. A ce moment-là, il convient de se concentrer sur ce qui se passe à l’extérieur.»

Instagram serait dangereux pour notre santé mentale

Les sens en alerte

La technique se nomme «5-4-3-2-1», et n’a rien à voir avec la respiration! La méthode consiste plutôt en une sollicitation progressive de nos cinq sens:

En premier lieu, il convient de regarder autour de soi, et d’identifier cinq choses que l’on peut voir. Puis, il suffit de tendre l’oreille et de remarquer quatre sons différents. Troisièmement, on tente de repérer trois choses que l’on peut sentir (comme la sensation de nos orteils dans nos chaussures, nos mains sur nos genoux, notre dos contre le fauteuil…). Enfin, il ne nous reste plus qu’à identifier deux odeurs, et un goût (comme une gorgée d’eau, un chewing-gum…). Et voilà: 5-4-3-2-1!

Cette technique peut être réalisée rapidement et n’importe où, et nous aide à nous calmer, redevenir lucides, et reprendre le contrôle de la situation.

Selena Gomez: «Toute ma vie, je devrai lutter contre l'anxiété et la dépression»

«L’anxiété, c’est comme de la pâte à modeler»

«Nous venons tous au monde avec une certaine dose d’anxiété, estime Ellen Hendrikson, toujours au site «Tonic». Celle-ci sera plus ou moins grande, selon la génétique et le tempérament de chacun, mais tout le monde en a un peu!» Aussi l’experte compare-t-elle cette anxiété innée à un «bloc de pâte à modeler»: au fur et à mesure que nous grandissons, celle-ci sera modelée par nos expériences, et prendra la forme de nos plus grandes peurs, selon les épreuves que nous aura réservées la vie.

«C’est ainsi que tout commence, précise-t-elle. Parfois quelqu’un aura subi des moqueries à l’école. Parfois, cela vient du divorce des parents… Mais le plus souvent, ces moments exacts sont impossibles à identifier, et l’angoisse est due à une simple addition d’événements différents.»

On tentera l’exercice, la prochaine fois qu’on sentira l’angoisse nous envahir. Ça vaut le coup d’essayer!

Bien-être: 7 réflexes matinaux pour être zen toute la journée

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.