news beauté

    Make-up: c'est scientifique, notre cerveau aime le sucré!

    D’où vient notre plaisir à humer des odeurs sucrées? La science le prouve: les notes caramélisées ou vanillées en cosmétique flattent directement notre cerveau.

    Publié le 
    25 Décembre 2016
     par 
    Valérie Fournier

    L’analogie entre cosmétique et pâtisserie est pour ainsi dire naturelle. Les odeurs d’abord, éveillent toujours des sensations: plaisir, nostalgie, désir. Les couleurs ensuite: rouge pomme d’amour, rose barbapapa, blanc chantilly, brun caramel, s’associent elles aussi facilement à des sucreries. Des formes encore: arrondies, appétissantes, voire régressives.

    Et la science le montre, les odeurs influencent notre mental. «On ne sent pas avec son nez, mais avec son cerveau», affirme le Dr. Joachim Mensing, directeur la marque Rivoli Genève pour l’Allemagne et psychologue. Depuis les années 90, les parfums fruités aux notes gourmandes (caramel, chocolat, miel, vanille) rencontrent un vif succès. Ils expriment une envie de savourer pleinement la vie. Mais ces notes agissent aussi sur l’humeur et peuvent même réduire le stress. Joachim Mensing a consacré sa thèse à ce phénomène, en analysant des IRM montrant quelles parties du cerveau réagissent aux informations reçues, à savoir les odeurs. Ainsi les notes gourmandes sont directement traitées par l’hypothalamus. Ce dernier intervient dans la régulation du système nerveux et contrôle des fonctions comme la faim, la peur, ou les comportements sexuels.

    Le Dr. Mensing connaît bien ces odeurs, puisqu’il a offert au début des années 90 son expertise à Vera Strubi, alors présidente de la marque Thierry Mugler, lors du développement de l’un des plus grands succès de la parfumerie: Angel. L’idée était de créer un jus inédit, destiné aux femmes à succès, très performantes, qui donnent beaucoup d’elles et veulent se récompenser avec un sillage différent. Ainsi est né Angel, premier parfum gourmand, avant-gardiste, extravagant.

    Le rouge représente le sucré

    Pour revenir aux fonctions «primitives» dirigées par l’hypothalamus, on comprend mieux le lien entre odeur et comportement. Lorsqu’il ressent de la frustration, l’hypothalamus a besoin de compenser, d’être gratifié. Plus l’écart entre ce que l’on veut atteindre et ce que l’on a atteint est grand, plus l’envie de sucré grandit.

    Cela explique pourquoi nous avons de grosses fringales en période de stress! Le chocolat a un réel effet apaisant, tout comme les odeurs gourmandes. Selon le Dr. Mensing toujours, les parfums sont comme une carte de visite. Ils expriment comment la personne se voit et aimerait être. On choisit son parfum pour souligner des propriétés que l’on veut s’approprier. On veut se rapprocher de son idéal, de la personne qu’on aimerait être afin de se sentir mieux. C’est pourquoi les gens anxieux sont attirés par les parfums sucrés, qui ont cet effet anti-stress sur eux. Les notes de caramel, chocolat, miel ou vanille, traitées par l’hypothalamus, favorisent également un sentiment d’attractivité. Depuis la naissance, nous avons une attirance particulière pour la couleur rouge, qui symbolise le plaisir, la jouissance mais c’est aussi la couleur de la plupart des fruits. Le rouge représente le sucré gourmand, les fruits ou pour aller plus loin, la couleur du mamelon.

    Voilà, vous savez désormais pourquoi les rouges à lèvres Guerlain et leur parfum de violette, ceux de MAC au goût de caramel et les eaux de toilette qui sentent le bonbon exercent sur vous le même attrait qu’un étalage de macarons Ladurée.

    Des parfums gourmands

    So Sweet, eau de parfum, Lolita Lempicka, env. 85 fr. les 50 ml.
    Gelato Cream, crème pour le corps, Clinique Happy, 43 fr. les 200 ml.
    Gingembre Rouge Intense, eau de parfum bienfaisante, Roger & Gallet, env. 58 fr. les 50 ml.
    Caramella d’Amore, eau de parfum, Il Profvmo, env. 121 fr. les 50 ml.
    Snow Fairy, crème hydratante corps à rincer, Lush, 19 fr. 50 les 100 ml.


    ©Corinne Sporrer

    Bonbon Couture, eau de parfum intense, Viktor & Rolf, env. 146 fr. les 50 ml.
    Ombres à paupières, Bourjois, env. 15 fr. la petite boîte ronde avec miroir.
    Le Rouge Crème Galbant Kiss Kiss, Guerlain, env. 51 fr.
    Mini perles de bain, The Bath Party, Sephora (chez Manor), 3 fr. 90 les 80 g.
    Liptensity, rouge intense, Double Fudge, MAC Cosmetics, 32 fr.
    Lip Oil Tint 06, à l’huile d’argan, Deborah, 9 fr 50.


    A lire aussi:
    Ongles: 5 tendances pour les fêtes de fin d'année
    Make-up: les plus beaux looks de Noël 2016

    Le Soap Brow, ou quand le savon sublime nos sourcils

     

    A lire également
    produits chado dans un plateau dabricots
    La cosmétique n’échappe pas à l’injonction de consommer local. Découvrez quelques acteurs 100% swiss made.
    O
    beauty fridge frigo réfrigérateur influenceuses beauté cosmétiques maison conservateurs
    Ce petit frigo design et vintage permet de garder ses cosmétiques au frais. Mais est-ce vraiment utile?
    O
    Rien de tel qu’un nuage de sucre pour rendre les parfums aux fleurs terriblement addictifs.
    O
    FeminaEnBalade Delémont Nina Simon étudiante travail social dät concept store
    En Suisse
    La capitale du Jura regorge de petites pépites à découvrir… et à savourer.
    O
    En Suisse
    Le burger continue à plaire et se décline avec toujours plus d'imagination. Voici nos coups de cœur du moment!
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O