Femina Logo

santé

Les oméga-3 pourraient stopper le déclenchement du lupus

Omega 3 Lupus

Les oméga-3 entrent dans la composition de certaines huiles comme l'huile de colza ou l'huile de noix ou encore les poissons gras.

© DR

Les maladies auto-immunes restent un mystère pour le corps médical. Malgré le nombre croissant de personnes touchées - 22 millions aux États-Unis et 8% de la population française -, il est difficile d'expliquer les causes qui déclenchent ces pathologies du système immunitaire qui s'attaquent aux organes sains. Multifactoriel, ce type de maladie serait lié à un microbiote déséquilibré, des facteurs génétiques, environnementaux, dont l'exposition à la silice cristalline, un minéral toxique et des infections virales.

Dans le cas du lupus, une équipe de chercheurs de l’Université du Michigan a constaté que la consommation d'un oméga-3 acide gras (DHA ou acide docosahexaénoïque), peut éviter l'activation de la maladie et potentiellement d'autres troubles auto-immuns, en ciblant un des facteurs de risque environnementaux de la maladie: la silice cristalline.

Ces acides gras entrent dans la composition de certaines huiles comme l'huile de colza ou l'huile de noix ou encore les poissons gras. Ils sont apportés en faible quantité par notre alimentation. Aux États-Unis, 30 millions de personnes consomment chaque jour des compléments alimentaires à base d'huile de poisson.

Les déclencheurs stoppés

Pour les besoins de l'étude, les scientifiques ont regardé l'effet du DHA sur les poumons et les reins de souris femelles touchés par le lupus, qui ont été génétiquement prédisposées à la maladie.


A lire aussi:
Médecine: vrai-faux des droits du patient
Intolérance au gluten: les enfants nés au sud et au printemps plus à risque
Endométriose: vos poignants témoignages


D'après les résultats, 96% des lésions du poumon après exposition à la silice, un minéral déclencheur de la maladie, ont été stoppées. «Je n'ai jamais vu une réponse protectrice si spectaculaire au niveau du poumon» constate Melissa Bates, coauteur de l'étude.

Selon les chercheurs, le DHA, en envoyant un signal anti-inflammatoire au corps, pourrait changer la façon dont ces cellules peuvent réagir à la présence de silice dans les poumons et ainsi changer d'une façon ou d'une autre la réponse du système immunitaire. Une autre hypothèse consiste à croire que la DHA permet aux cellules d'absorber et désintégrer la silice sans mourir, et ainsi d'empêcher la réponse inflammatoire.

Le lupus est une maladie chronique, d'origine auto-immune, qui touche davantage les femmes. Elle provoque une agression de différents composants de tous les organes de notre corps: la peau, les articulations, le rein, le cœur, le cerveau… Elle peut être exclusivement cutanée ou plus diffuse et toucher plusieurs organes, ce qui peut conduire à des atteintes sévères si la maladie n'est pas bien traitée.

Ces travaux ont été publiés dans Plos One. Consulter l'étude (en anglais).

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.