Femina Logo

santé

8 jeunes romandes traversent la Manche pour lutter contre la fistule obstétricale

Chachateam PRINCIPALE
© www.chacha.team

Elles l'ont fait!

Mise à jour: ce mardi 9 août 2016, la ChaCha Team a terminé sa première traversée, de Calais vers l'Angleterre en 13 heures et 40 minutes!

Genèse du projet

C’est beau, c’est courageux, et c’est un projet qui prend racine chez nous, entre les districts de Nyon et Morges. A l’origine de l’idée, il y a Theodosia Catsiapis, une jeune femme de 16 ans scolarisée au Rosey (Rolle) qui a été très touchée en apprenant ce qu’était la fistule obstétricale*.

La nageuse s’est rendue en Ethiopie en 2015, et a décidé de trouver de l’argent pour aider les femmes atteintes de cette pathologie. Avant la Cha-Cha Team, elle a donc en premier lieu créé une une association: la «T.E.Y.Y.A» (To Empower Youth with Youth Action).


©chacha.team

Theodosia a été inspirée également par Philippe Croizon: un Français, qui, touché par une ligne électrique en 1994, a dû être amputé de ses quatre membres. Déterminé, il a fini par devenir le premier homme avec un tel handicap à traverser la Manche à la nage en 2010.


©philippe-croizon-consulting

La jeune femme a constitué une équipe de relai de natation. Ainsi, s’élanceront dans la mer aux côtés de Theodosia: Ludmilla le Marié, Josephine Brenoe, Ottavia Austin, Mira Browne, Margaret Koudriaev, Lelia Weyrich et Anouk Emmert.


© Facebook Cha-Cha Team

*La fistule obstétricale, qu’est-ce que c’est?

La fistule obstétricale est une lésion, une ouverture anormale entre la vessie et le vagin, ou, plus rarement, entre le rectum est le vagin.

Ce problème est lié à une disproportion entre la tête du fœtus et la bassin de la mère à l’accouchement – souvent très long -, car les tissus pelviens sont trop compressés.


© chacha.team

La fistule obstétricale touche donc, on l’aura compris, des jeunes femmes dont le corps n’est pas encore prêt à porter un enfant ou peut survenir si trop peu de soins sont apportés durant le travail (le plus souvent dans des pays qui ont peu de moyens médicaux).

Cette pathologie a pour conséquences l’impossibilité de rester «sèche», un dégagement d’odeurs constant, parfois des problèmes pour marcher, et très souvent l’arrivée d’un mort-né car le travail est trop long.

Au niveau social, cela se résume à une grande humiliation et souvent à un rejet, donc à l’isolation. A long terme, si la plaie est infectieuse, la femme touchée peut mourir.


A lire aussi:
Comment j'ai grandi avec la polyarthrite juvénile
Une vidéo humoristique pour parler d'endométriose
Des vulves en papier pour parler des mutilations génitales


La Cha-Cha Team

Plus de 2 millions de femmes sont touchées par la fistule obstétricale. Aujourd’hui, une opération chirurgicale est possible, pour 600 dollars, incluant 3 semaines d’hospitalisation.

La Cha-Cha Team a décidé de gagner un maximum d’argent pour payer ces interventions dans trois hôpitaux (en Ethiopie, au Ghana et en Zambie).


©chacha.team

Les 8 filles vont nager sur 50 km en se relayant toutes les heures, respectant le règlement de la «Channel Swimming Association» pour lequel elles ont d’ailleurs dû passer un test: 2h de nage dans une eau à moins de 15 degrés.

Les nageuses se sont entraînées intensivement, même de nuit dans le Léman, avec deux coaches, Kevin Murphy et Kathy Batts qui ont respectivement effectué ce défi, 34 et 14 fois.


© chacha.team

Si l’une des nageuses échoue, toute l’équipe échouera avec. Mais on ose croire qu’avec toute la motivation dont elles ont fait preuve jusqu’ici, la Cha-Cha Team arrivera à bon port pour aider ces jeunes filles du même âge, qui souffrent à des milliers de kilomètres. On les félicite pour cet engagement!

Pour les suivre

Instagram: @swisschannelchallenge
Snapshat: swisschacha
Facebook: The Chacha Team

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.