Femina Logo

Crédit: T. Bryone-C. Herlédan/Cercles culinaires de France

Saison: Automne

Préparation: 20

Coût: Moyen

Difficulté: Facile

Cuisson: 25

Nombre de personnes: 12

Type de plat: Plats

Ingrédients

  • 600 g de riz arborio
  • 1 kg de moules
  • 1 kg de palourdes (ou coques)
  • 500 g de calamars
  • 500 g de crevettes roses
  • 2 oignons
  • 4 c.s. d'huile d'olive
  • 30 cl de vin blanc sec
  • 2 l de bouillon de volaille
  • 80 g de beurre
  • 60 g de parmesan râpé
  • sel et poivre

Gratter et laver les moules.

Faire dégorger les palourdes dans une eau salée 2 à 3 heures.

Eplucher et ciseler l'oignon.

Décortiquer les crevettes, en conserver quelques unes avec le dernier anneau et la queue.

Préparer les calamars (ou demander à votre poissonnier de le faire). Couper les tentacules en morceaux et le corps en anneaux. Rincer et laisser égoutter sur du papier absorbant.

Dans une casserole, verser et faire chauffer 15 cl de vin blanc, y déposer les coquillages. Couvrir et cuire jusqu'à ce qu'ils s'ouvrent. Les décoquiller. Filtrer le jus de cuisson.

Dans une poêle, verser l'huile, y saisir rapidement les anneaux de calamars. Assaisonner.

Dans une sauteuse, faire fondre 40 g de beurre, y faire suer l'oignon, ajouter le riz. Nacrer. Bien remuer et verser le reste de vin blanc. Faire réduire puis verser en deux fois le jus de cuisson filtré des coquillages jusqu'à ce que le riz absorbe le liquide. Verser une louche de bouillon, laisser évaporer et renouveler l'opération en mélangeant régulièrement jusqu'à ce qu'il ne reste plus de bouillon. Le riz doit avoir cuit environ 16 à 18 minutes. Ajouter les fruits de mer, le beurre restant et le parmesan.

Vérifier l'assaisonnement.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.