Femina Logo

Pour l’harmonie

Le qi gong des organes. Qi, en chinois, signifie «énergie», et gong, «travail». Une pratique en douceur, et vraiment en profondeur, pour booster les fonctions de l’organisme tout entier. Au nombre de cinq selon la médecine chinoise – soit le foie, les reins, les poumons, la rate et le cœur – ces organes sont au centre du qi gong. Par des mouvements lents et des postures du corps ciblées, le but est de faire circuler l’énergie le mieux possible pour retrouver vitalité et équilibre. Ou comment prendre soin de son corps pour que l’âme ait envie d’y rester.

Pour le fun

Le roller derby. Pour s’y initier, il faut aimer les sports d’équipe. Et savoir patiner à rollers, au moins un peu. Même si les organisateurs proposent aussi de le pratiquer en baskets pour les moins téméraires. Sur une piste ovale, deux équipes de cinq se défient. C’est la jammeuse (ndlr: l’attaquante) de chaque camp qui a pour mission d’échapper à ses adversaires et de marquer des points. Chaque «vrai» match dure deux fois trente minutes… Un challenge! On respire, car il s’agit là d’une initiation.

Pour la tonification

Le flow tonic. Le concept, c’est de se servir de deux «pads» (ndlr: des disques rembourrés de 26 cm de diamètre à utiliser sur sol lisse) pour réaliser des enchaînements de mouvements fluides. L’avantage de cette pratique: on évite au maximum de brusquer ses muscles, car ils sont toujours étirés en douceur grâce au contact des pieds ou des mains avec le sol via ces supports. Idéal pour tonifier et sculpter son corps en profondeur, sans forcer.


A lire aussi:
J’ai testé pour vous: Mihabodytec, le sport qui électrostimule
Les grandes tendances fitness à suivre en 2016
Bons plans: 5 plateformes en ligne pour retrouver la forme


Pour le perfectionnement

Un atelier course à pied. Quel meilleur endroit que le stade Pierre-de-Coubertin, lieu d’arrivée des 20 km de Lausanne en avril dernier, pour se perfectionner à la course à pied, qui draine de plus en plus d’adeptes. Mais on a beau rabâcher que ce sport est accessible à tous, il y a quand même des règles de base à acquérir et à suivre, histoire de ne pas se blesser et de progresser. Rendez-vous donc pour trouver le rythme qui vous correspond.

Pour le maintien

Le core barre. On se souvient peut-être de la peine qu’on avait lors des exercices à la barre quand on faisait de la danse classique, petite. Et on regrette de ne pas avoir persévéré. Avec cette pratique, on se met à rêver à un port de tête de ballerine. On utilise donc la barre de ballet debout pour tonifier mollets, cuisses et fessier, puis au sol pour s’attaquer au dos et aux abdominaux. On travaille, puis on étire chaque groupe de muscles, afin de les renforcer et de les allonger.

Pour les sensations

Le Me-Mover. Au premier coup d’œil, le Me-Mover ressemble furieusement à une trottinette. Mais à y regarder de plus près, on découvre que l’engin est en fait un stepper, cet appareil de fitness sur lequel on marche pour se muscler, mais en version nomade. Monté sur roues, il permet d’allier trois sports en un, soit la marche, la course à pied et le vélo. On y travaille ses muscles, son cardio… et on sue. Tout un programme, et une sacrée expérience.

Envie de Participer?

Women Sport Evasion, 25 et 26 juin 2016, stade Pierre-de-Coubertin, Vidy, Lausanne.
Inscriptions obligatoires, limitées à 1400 participantes par jour.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E13: Se libérer des tensions physiques dues au stress

Une mâchoire serrée, le ventre retourné, un nœud derrière l'omoplate... les périodes chargées sont souvent celles des petits maux agaçants. Afin de comprendre et de mieux gérer ces tensions physiques, nous accueillons Sarah Bezençon, psychologue de la santé. De sa voix apaisante, elle nous rappelle que ces petites douleurs du quotidien sont en réalité des messages que tente de nous faire parvenir notre corps, et qu'elles peuvent être chassées grâce à des techniques toutes simples.

Dans vos écouteurs

E12: Prendre soin de son couple quand on a des enfants

Dans ce 12e épisode destiné aux parents et aux futurs parents, la thérapeute de couple Anne-Dominique Spertini nous donne des clés et des conseils, destinés à concilier le rôle de «maman» ou de «papa» avec le rôle de conjoint. Rassurante et sincère, elle évoque l'importance de la communication (verbale et physique), la sexualité, la culpabilité, la fatigue et le manque de temps libre. Pour se rappeler qu'on ne peut faire davantage que de son mieux (et que la perfection n'existe pas!).

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.