Femina Logo

Queens of green

Deux Genevoises lancent un webshop 100% écoresponsable

Deux genevoises lancent Ecolabo un webshop ecoresponsable

«Nous essayons d'informer les gens, de les encourager à étudier chaque aspect d’un produit, de la chaîne de production d'une marque au type de matériau, et comment celui-ci peut être réutilisé ou entretenu, explique Victoria, 28 ans. Le but est d'éviter que la consommation écologique devienne de la fast-ecology et de lutter contre le greenwashing

© Laureat Bakolli

Pour trouver une place sur Ecolabo, le site imaginé par Victoria Etchepareborda et Oriane Schadegg, un produit doit répondre à de nombreuses exigences. Tout d'abord, ainsi que l'entend le concept du webshop, il doit être totalement éthique et transparent dans sa chaîne de production. Il doit également cumuler plus d’une valeur écologique et, dernièrement, être fabriqué et conçu le plus près possible de chez nous. Pour finir, points bonus si le produit est joli! Oui, oui, tout ça. Trop beau pour être vrai? Absolument pas, ainsi que veulent nous le prouver les deux jeunes créatrices d'Ecolabo, une nouvelle plateforme suisse en pleine expansion, née sur Instagram.

Le concept est simple, mais l'ambition grande. Pour résumer, la boutique en ligne rassemble des cosmétiques, objets décoratifs, accessoires de bien-être ou vêtements, tous minutieusement choisis par les deux cofondatrices et rendus accessibles sur le site. L'esthétique est épurée, lumineuse et minimaliste, tandis que les enseignes viennent de toute la Suisse: on y déniche notamment de nombreuses pépites venues d'outre-Sarine.

«Nous essayons d'informer les gens, de les encourager à étudier chaque aspect d’un produit, de la chaîne de production d'une marque au type de matériau, et comment celui-ci peut être réutilisé ou entretenu, explique Victoria, 28 ans. Le but est d'éviter que la consommation écologique devienne de la fast-ecology et de lutter contre le greenwashing.» Ainsi souligne-t-elle que les produits labellisés écologiques ne tiennent pas toujours leurs promesses: «Cela peut vite devenir compliqué et chronophage, c'est pourquoi nous proposons de faire la sélection et de tout vérifier en amont.»

Le timing parfait

L'histoire du concept est mouchetée de rebondissements, mais esquisse les contours d'une belle success story. En 2016, après leurs études en digital marketing, Oriane et Victoria prennent conscience de l'impact environnemental des objets que nos achetons et utilisons au quotidien. Ainsi, friandes d'alternatives green, elles partagent leurs trouvailles écoresponsables sur une page Instagram. L'idée séduit et leur nombre de followers décolle. Puis, la vie les contraint de laisser de côté leur projet durant quelques années. «Au début de la crise sanitaire, nous avons redécouvert le concept différemment, se souvient Victoria. Les gens achetaient davantage en ligne, c'était le moment de créer un webshop et aussi de soutenir les marques locales.» Saisissant l'occasion, elles se sont lancées à la fin de l'année 2020. Leur rêve? Devenir le Goop suisse.

A l'encontre des injonctions

Or, il n'est pas question de culpabiliser ou de décourager les utilisatrices et utilisateurs, en affichant un perfectionnisme écologique. «Il y a quelques années, nous sommes passées par une période où nous étions très extrêmes dans nos résolutions écologiques, poursuit Victoria. On s'est rendu compte que cela implique beaucoup trop de pression. Il faut trouver un équilibre et s'autoriser à vivre, aussi.» Soulignant les tabous et les injonctions pouvant survenir dans le monde de la durabilité, elle ajoute que nous avons toutes et tous le droit à l'erreur: réaliser qu'un produit qu'on pensait irréprochable ne l'est pas ne relève pas d'une catastrophe. On fait de notre mieux.

Victoria conclut: «L'important est d'en être conscient.» Car comme le dit l'adage, des centaines d'individus fournissant quelques efforts chaque jour accomplissent davantage qu'une poignée d'êtres irréprochables.

Informations pratiques

En plus du webshop Ecolabo présente ses trouvailles lors de divers pop-ups éphémères, organisés dans de grands magasins suisses tels que Bongénie. Le prochain corner sera présenté au concept store japonais Yugen Lab, à Genève, du 17 août au 30 septembre 2021.

Plus d'informations

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné