Femina Logo

minceur & forme

Décès de la fondatrice de Weight Watchers à 91 ans

Mort de la fondatrice de Weight Watchers

Avec ses 35 kilos en moins, Jean Nidetch était la meilleure ambassadrice de son régime.

© DR

Les kilos, Jean Nidetch les combattait depuis son adolescence. Au début des années 60, après plusieurs régimes et séjours en clinique, cette femme au foyer de Brooklyn qui pèse alors 107 kilos, commence à réunir dans son salon quelques amies en surpoids pour échanger leur expérience et les astuces pour maigrir. Et cela fonctionne, l’application de principes de diététique sains et l’effet de groupe font que toutes perdent du poids, elle-même en comptabilisant 35 de moins. Son entreprise est fondée officiellement en 1963 sous le nom d’abord de My Weight, puis rapidement de Weight Watchers International.

Une méthode fiable

Le succès est phénoménal, et en 1967, 107 pays sont franchisés. La Suisse le sera en 1974. On se souvient même que dans la saison 5 de «Mad Men», la jolie Betty Francis (ex-Draper) se rend aux réunions des Weight Watchers alors tout neufs (on est en 1966 dans la série) pour régler ses problèmes de poids!

Ironie du sort, Jean Nidetch a vendu sa société en 1978 au géant de l’alimentation Heinz, inventeur du ketchup! Elle y a gagné des millions, et surtout a conservé une santé de fer puisque la dame est morte ce mercredi 29 avril à l’âge vénérable de 91 ans (et pauvre, selon sa biographie)! Et non, elle n’a jamais repris ses kilos. Sa méthode d’amaigrissement passe pour une des plus fiables et des plus efficaces dans la jungle des régimes.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.