Femina Logo

Anti-blues

5 astuces pratiques pour affronter novembre

5 astuces pratiques pour affronter novembre

À travers sa chaîne YouTube «Les astuces de Margaux» (462'000 abonnés), la jeune diplômée en finance partage ses expériences et se livre avec sincérité.

© iStock

À 28 ans, Margaux Caput a réalisé l’un de ses rêves: écrire un livre, «Vivez votre vie en mieux» (Ed. Larousse). «En débutant sur YouTube il y a 6 ans, je n’aurais jamais cru que cela soit possible», s’exclame la jeune femme au téléphone. Et c’est précisément le message qu’elle souhaite faire passer avec son ouvrage: ne lâchez jamais vos rêves. «Essayez, tentez, ça vaut toujours le coup, martèle-t-elle. Donnez-vous la chance d’atterrir sur la lune!»

Le parcours de la jeune française, diplômée en finance, n’a pas toujours été une évidence. À travers sa chaîne YouTube «Les astuces de Margaux» (462'000 abonnés), elle partage ses expériences et se livre avec sincérité. «On traverse les mêmes épreuves, les mêmes souffrances, confie-t-elle. Via mes vidéos, j’essaie vraiment de dire aux gens «ça ira mieux, ça n’est que temporaire».»

Mais pas toujours facile de voir le côté positif d’une situation. Surtout en cette période plus sombre et, avouons-le, super déprimante. Margaux partage ainsi avec nous 5 astuces pratiques à mettre en place pour embellir son mois de novembre et chasser le blues saisonnier.

1. Zapper Instagram

Comme tout le monde (ou presque), Margaux est accro à Instagram. Se rendant compte que le réseau social lui «volait» énormément de temps, elle a rapidement mis en place des stratégies pour s’en détacher. «Ce n’est pas toujours évident, car lorsque l’on va sur Instagram, c’est un moment de plaisir. Il ne faut pas non plus se restreindre à outrance. Mais ce que je fais systématiquement, c’est lorsque je vais voir des amis ou que ma famille passe à la maison, je mets mon téléphone de côté.»

Second réflexe: la mise en place d’une «Morning Routine» dépourvue d’écrans. «C’est un moment à moi où je vais méditer, faire du yoga, lire, planifier ma journée, etc. Tout cela me permet de me mettre en route sans perdre une demi-heure sur mon téléphone.» Et même réflexe pour le soir: Margaux se déconnecte totalement, au moins deux heures avant d’aller se coucher. «Ça change vraiment la vie: 30 minutes de lecture à la place de 30 minutes de scroll sur Instagram permettent de totalement décompresser.»

2. Prendre le temps de lire

«Lorsque j’étais petite, ma mère m’avait offert un livre qui n’était alors pas très connu et qui venait de sortir: «Harry Potter à l’école des sorciers», se souvient Margaux. J’ai grandi avec, d’année en année j’ai toujours eu ce rendez-vous avec la sortie du nouveau tome. C’était quelque chose d’important qui rythmait ma vie. Et depuis, j’ai toujours continué de lire.»

Cette habitude, Margaux la cultive au quotidien pour apprendre de nouvelles choses, voyager, se déconnecter. «Je trouve ça plus reposant que de regarder un film ou une série. On est alors très passif, tandis que lorsqu’on lit un livre, on s’attache beaucoup plus aux personnages, on fait travailler son imagination, etc.» Pour ne jamais être à court de nouveaux romans, la YouTubeuse a toujours une pile de livres au pied de son lit, en veillant à mettre en évidence les prochains qu’elle dévorera. «Et pour les transports, j’ai toujours des livres électroniques dans mon téléphone, complète-t-elle. Si je suis coincée dans le métro, ça me permet ainsi de m’évader, de passer le temps agréablement.»

«J’ai récemment découvert les livres audio. C’est vraiment super pratique pour continuer à se plonger dans des univers tout en faisant d’autres choses.

Les derniers coups de cœur de Margaux: «Les Fiancés de l’hiver» de Christelle Dabos, «Le Pingouin» d’Andreï Kourkov et «Trésors» de Jean-Paul Demoule.

3. Passer du temps avec ceux qui comptent

Si on a tendance à multiplier les apéros, pique-niques et autres barbecues improvisés en été, on se retrouve soudain dépourvu d’amis comme de saucisses de veau l’automne venu. Pour l’experte en organisation, novembre est pourtant le mois parfait pour passer du temps avec ses proches. «C’est le meilleur des remèdes face à la grisaille», assure-t-elle. «Et c’est le moment idéal, car on n’est pas trop près des fêtes de Noël et de fin d’année, on a du temps pour soi et les week-ends ne riment pas encore avec «chasse aux cadeaux».»

Ces prochaines semaines, Margaux passera quelques jours à Londres avec sa maman. «J’essaie d’agender régulièrement des moments comme ceux-ci. J’adore créer ainsi des souvenirs. C’est aussi pour ça que j’aime cette période: on est moins dehors car il fait plus sombre et plus froid, mais on se retrouve davantage ensemble.»

4. Ranger!

Le mot vous hérisse le poil? Et pourtant, la sensation après un bon tri de son appartement est tellement gratifiante. Pour la jeune femme, changement de saison rime immanquablement avec rangement. «Je commence souvent par trier mes vêtements, de me séparer de ceux que je ne porte plus et de mettre de côté les habits d’été, détaille-t-elle. Cela permet de s’alléger, de libérer de l’espace chez soi.» Libre à chacun d’étendre ensuite le principe aux autres pièces de la maison: bibliothèque, produits cosmétiques, étagères de la cuisine, etc. Marie Kondo et Margaux? Même combat!

5. Se lever plus tôt

Alors certes, maintenant que le jour ne dure que 3h40, difficile d’imaginer décaler encore plus tôt dans la nuit l’heure d’émerger de sa couette. Pourtant, les bénéfices sont incroyables, comme le rappelle Margaux, adepte de «Morning Routine» depuis plusieurs années. Afin de faciliter le passage à l’acte, elle recommande de remplacer la sonnerie stridente par un réveil lumineux.

Plus fou encore, la Française zappe les grasses matinées et se lève tout aussi tôt les week-ends. «J’essaie de ne pas passer d’un extrême à l’autre, de me lever à 6h la semaine et à 10h les samedis et dimanches», note-t-elle.

«Pour le corps, c’est plus difficile de constamment changer de rythme. Il est essentiel de garder à peu près des mêmes heures de sommeil, de se coucher et de se lever tous les jours plus ou moins au même moment. Ça change vraiment tout, il faut essayer pour le croire!»

Afin d’avoir du temps pour soi le matin pour écrire, faire du yoga, créer un album photos ou apprendre une nouvelle langue, il est primordial de revoir l’heure du coucher. «J’ai moins de soirées, c’est sûr, on ne peut pas tout avoir, concède Margaux. Se lever tôt, ça fonctionne si on dort suffisamment avant. Longtemps, j’ai pensé que j’étais plus efficace le soir, mais mon cerveau ralentissait: je continuais à travailler, mais je n’étais plus du tout performante. En modifiant mes horaires pour être active le matin, ça a tout changé. J’ai désormais bien plus d’énergie tout au long de la journée.»

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.