sexo

    Maîtres-nageurs, profs de voile, marchands de glaces: SOS, ma libido explose!

    Lorsque de beaux spécimens hâlés gambadent semi-dénudés sur la plage, rester concentrée (et fidèle!) peut devenir un véritable défi… Camelia fait le point sur les tentations estivales.

    Publié le 
    26 Juillet 2017
     par 
    Camelia Sutra

    Bonjour Camelia Sutra,

    C’est pareil tous les étés: je suis incapable de me concentrer sur une seule personne à la fois. Dès que j’aperçois un beau mec sur la plage, j’ai tout de suite envie de lui sauter dessus (et je craque tout le temps sur des DJs ou maîtres-nageurs). Du coup, je finis par vivre plusieurs aventures de vacances en même temps et par blesser certains garçons. Comment me contrôler? J’aimerais me mettre en couple…

    Merci beaucoup par avance,

    Carole

     

    Ma très chère Carole,

    Comme je vous comprends! Ce que vous me décrivez dans votre message tient décidément de la torture… Regarder ces corps gorgés de soleil jouer au handball sur la plage, c’est comme s’asseoir devant un énorme gâteau au chocolat sans permission d’y toucher. Ah, mais attendez une minute… qui vous a dit que vous n’en aviez pas la permission?!

    La vue de ces éphèbes bronzés vous brûle-t-elle les yeux? Cette attirance vous empêche-t-elle de vous concentrer sur les tâches indispensables du quotidien (entendez: vous est-il déjà arrivé de tomber dans un trou, par inadvertance, alors que vous reluquiez un professeur de yoga?) Pardonnez ces plaisanteries, Carole, je conçois bien la situation: mais le problème que vous me décrivez n’en est un que s’il vous rend malheureuse…

     

    D’après ce que je saisis, en vous lisant, j’en déduis que vous associez ce désir rutilant à la saison estivale. Toutefois, peut-être le personnage confiant et sensuel du DJ symbolise-t-il un fantasme non-assouvi? Peut-être la période insouciante que représentent les vacances désinhibe-t-elle vos envies, en libérant votre esprit du stress quotidien? Ou peut-être pourrait-on expliquer le phénomène en usant d’un simple syllogisme: les DJs affolent vos sens; vous apercevez beaucoup de DJs en été; donc l’été affole vos sens. (Estimons-nous heureuses que vous ne fantasmiez pas sur les mouettes: là, nous aurions eu du pain sur la planche!)

    Envie de papillonner

    Deux éléments se contredisent dans vos propos: d’un côté, vous ne parvenez pas à vous empêcher de séduire plusieurs Messieurs en même temps. De l’autre, vous dites rêver d’une relation sérieuse.

    Sachez, chère Carole, que seules 20% des amourettes de vacances survivent au passage de l’équinoxe… La distance géographique et les attentes opposées des partenaires mettent donc souvent un terme définitif aux folichonnes roulades dans le sable (dont nous reparlerons tout à l’heure). Ainsi, comme de nombreux célibataires, vous considérez sans doute l’été comme la saison de toutes les folies éphémères… et vous avez bien raison d’en profiter! Etes-vous bien sûre de vouloir entamer une relation stable et exclusive avec un homme?

     

     

     

    A lire votre message, vous avez l’air de préférer le papillonnage – du moins, pour le moment. Ces dévergondages estivaux prouvent peut-être que vous n’avez pas encore rencontré l’élu de votre cœur, celui que vous trouverez plus séduisant que n’importe quel maître-nageur. En attendant, amusez-vous, découvrez-en davantage sur ce qui vous fait fondre et ce que vous recherchez chez un homme (hormis sa capacité à manier d’énormes platines…). Attendez donc l’automne, période particulièrement féconde en matière de nouveaux couples: peut-être la vie vous présentera-t-elle un beau DJ, prof de natation à ses heures perdues!

    La sécurité avant tout!

    Que l’on s’entende bien, Carole: papillonner est une chose, mais il convient absolument de prendre d’indispensables précautions. Tout d’abord, ne vous mettez jamais en danger en suivant un inconnu dans une ruelle sombre… N’oubliez surtout pas de vous protéger (et cela vaut pour la pénétration, comme pour les préliminaires). Soyez toujours honnête envers les apollons que vous séduisez: inutile de leur conter fleurette si c’est pour piétiner leurs petits cœurs par la suite.

     

    Si le maître-nageur succombe à vos charmes et vous propose une série de galipettes sur le sable, glissez une serviette de plage sous vos fesses: l’irruption de quelques grains de sable dans le vagin pourrait résulter de désagréables infections. De même, si vos batifolages vous mènent dans l’eau, relisez d’abord mes conseils sur l’art de l’Aqua-Sutra.

    Enfin, si votre libido dépasse réellement votre contrôle et que cela vous fait souffrir, n’attendez pas pour en discuter avec votre gynécologue. Un désir éveillé et une phase de vie dédiée au libertinage ne peuvent faire de mal. Cependant, une véritable addiction au sexe n’est pas une plaisanterie et peut vous gâcher l’existence.

    Avec toute mon affection,

    Camelia Sutra
     

    Vous souhaitez poser une question à Camelia Sutra? N'hésitez pas à lui envoyer un petit mail. Anonymat garanti! 

    (Nous précisions que ces lignes ne sont pas rédigées par un sexologue.) 


    A lire aussi:
    Faire l'amour quand il fait chaud: les positions à tester
    Où partir cet été pour être sûre de choper?
    Envie de saison: comment faire l'amour dans l'eau?

    A lire également
    Qu’importe l’âge, Cupidon trouve toujours à planter ses flèches. Suivez le guide sexo.
    O
    Se voir refuser ce dont on a envie peut, bien dosé, augmenter la tension érotique et doper la sexualité.
    O
    Aborder avec son gynéco sa vie sexuelle et les problèmes qu’on peut y rencontrer n’est pas si facile.
    O
    News loisirs
    Activités sportives, restos et hôtels coups de cœur ou encore festivals de musiques à ne pas manquer... toutes nos idées pour passer un hiver au top!
    O
    Voyage
    Seul, en duo, entre amis ou en famille: trouvez LA destination qui vous inspirera une folle envie d'évasion.
    O
    News loisirs
    Tous les «Potterheads» vont avoir envie de se ruer sur cette nouvelle adresse fantasmagorique!
    O
    × Je m'abonne abonnements