news société

    Vidéo: une juge défend une accusée maltraitée

     Aux Etats-Unis, une prévenue est restée en garde à vue trois jours sans pantalons ni serviettes hygiéniques, celle qui devait prononcer sa peine s’est mise en colère.

    Publié le 
    2 Août 2016
     par 
    Marion Police

    C’est une scène mémorable - et que l’on aurait aimé applaudir à tout rompre sur place - qui s’est déroulée à Louisville, dans le Kentucky, le 29 juillet 2016.

    Grâce à la caméra du tribunal concerné (vidéo ci-dessous), on a accès à tout l’événement: une femme se présente devant la juge sans pantalons, apparemment vêtue d’une chemise bleue uniquement.

    La magistrate ne s’aperçoit pas tout de suite de cet accoutrement, mais lorsqu’elle s’en rend compte, et apprend aussi que la demoiselle en question n’a pas eu accès à des protections hygiéniques trois jours durant, elle éclate.

    Coups de téléphones autoritaires, changement de peine, longues excuses…

    Une réaction humaine qui fait beaucoup, beaucoup de bien.

     

     


    A lire aussi:
    «Blood», une campagne pour des protections hygiéniques avec du vrai sang
    Avec mes ciseaux, je leur rends un peu de dignité
    100 femmes nues à Cleveland pour dénoncer le discours haineux de Donald Trump
     

    A lire également
    La réponse? Non, pas vraiment. Les ados sont des amoureux comme les autres! On vous dit pourquoi.
    O
    femmes lego NASA figurines
    Trois des quatre pôles de l’agence spatiale américaine sont désormais dirigés par des femmes scientifiques.
    O
    Plusieurs signes flottent sur un petit nuage: les étoiles nous montrent comment braver la pluie!
    O