news société

    Méthode licorne: prendre soin de la planète tout en économisant

    Gagner de l’argent en alliant économie et écologie, tel est le but d’un groupe Facebook. Les fondatrices de ce dernier ont publié un libre pour expliquer de quelles façons nous pouvons, toutes et tous, devenir des consomm’acteurs.

    Publié le 
    5 Avril 2017
     par 
    Muriel Risse

    Le nom de leur groupe Facebook? «Gestion budgétaire, entraide et minimalisme». Leur surnom? «Les Licornes». Ce dernier compte désormais plus de 55 000 membres convaincus par leur méthode. Les deux initiatrices, Marie Lefèvre et Herveline Verbeken, ont même sorti un livre sur le sujet: «J’arrête de surconsommer» (Editions Eyrolles).

    Des défis à réaliser chaque mois

    Le concept est simple: partager des conseils écologiques pour économiser de l’argent ainsi que les ressources de notre planète. On ne trouvera pas de bons de réduction, ni d’actions «3 produits pour 2 achetés» ici, l’idée est de consommer moins. Des défis voient chaque mois le jour, poussant chacun à sortir de sa zone de confort pour réaliser son objectif. Avec un seul mot d’ordre: la bienveillance.

    Marie Lefèbre et Herveline Verbeken possèdent toutes les deux un blog, «La salade à tout» pour la première, «Sortez de vos conapts!» pour la seconde. Sur ces derniers, elles expliquent également comment conjuguer minimalisme et écologie. En tout premier lieu, il convient de dresser un budget clair et précis de toutes ses dépenses. Herveline propose de lister cela sur un tableau Excel et de le réactualiser chaque jour.

    Une optique zéro déchet

    Place ensuite au zéro déchet: le but est de réduire au maximum le gaspillage alimentaire. Et pour ce faire, les auteurs proposent de lister les menus de la semaine, de la quinzaine ou du mois (indispensable pour ne pas acheter trop), puis d’écrire la liste des courses. Cela permet également de se simplifier la vie:

    Faire ses menus, c’est simplement réfléchir à ce que l’on va manger afin de ne pas acheter tout et n’importe quoi le jour de ses courses.

    Les Licornes prônent le sans emballage… et les produits bio. «L’un des chevaux de bataille de Marie Lefèvre et Herveline Verbeken est de démontrer qu’il est possible d’avoir une alimentation sans pesticides même avec un petit budget», résume le site internet «We Demain».

     

     

    Un chapitre est également consacré à la mode et à la surconsommation dans le domaine vestimentaire. 80 milliards de vêtements sont produits chaque année, note «Novethic» dans un article dénonçant la «fast fashion». L’impact écologique et humain est considérable. A nous de devenir des consomm’acteurs et de remettre en question notre rapport aux vêtements. La méthode licorne prône la garde-robe minimaliste. Composée de 37 à 50 pièces (chaussures et accessoires compris), cette «capsule wardrobe» évite tout encombrement inutile. Et, bien sûr, lors de l’acquisition d’une nouvelle pièce, on privilégie les fringues de seconde main et/ou éthiques.

    Agir en maîtrisant ses achats

    Avant n’importe quel achat, il est recommandé de se poser la question de son utilité, du besoin auquel il répond et de son origine. Est-on bien sûr qu’on ne possède pas déjà tel ou tel objet? En mettant en place un protocole simple à suivre, les Licornes nous aident à devenir, nous aussi, des citoyens attentifs au bien-être de la planète et à celui de leur porte-monnaie. Ou comment refuser d’acheter aveuglément pour obliger les industriels à revoir leur manière de produire. Adhérons au mouvement et devenons, nous aussi, des Licornes!

    Pssst: il existe également un groupe Facebook suisse avec des bons plans et des adresses près de chez nous: Les Licornes de Suisse.


    A lire aussi:
    Réparer, c'est tendance!
    Bons plans: 25 idées pour économiser de l'argent
    Zéro déchet: 6 astuces pour s'y mettre facilement

    A lire également
    La réalisatrice suisse Barbara Miller
    Dans «Female pleasure», la réalisatrice suisse Barbara Miller examine les rapports conflictuels entre les grandes religions et le corps féminin.
    O
    Michelle Bachelet à l'ONU
    Haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme depuis l’automne, l’ex-présidente du Chili ose se fâcher avec les pays dits «irréprochables».
    O
    Une étude suisse révèle qu’on trouve de plus en plus l’âme sœur dans sa catégorie de revenus.
    O