news société

    19 août: Journée mondiale de l’aide humanitaire

    Les Nations Unies ont désigné cette date pour rendre hommage aux humanitaires. On en profite pour vous présenter les actions de Nouvelle Planète.

    Publié le 
    19 Août 2015
     par 
    Chloé Burgat

    La date du 19 août a été choisie en raison du terrible attentat à la bombe perpétré contre le Bureau des Nations Unies en Irak, le 19 août 2003. Il avait fait 22 morts. Aujourd’hui encore, les attentats ciblés contre les travailleurs humanitaires existent. D’autres causes, comme le tremblement de terre en Haïti en 2010, ont également fait de nombreuses victimes dans le milieu.

    Chaque jour, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes dans le monde. Cette journée est une célébration internationale visant à rendre hommage aux gens qui aident les plus pauvres et également à ceux qui ont perdu la vie lors de missions humanitaires.

    Cette année, l’Organisation des Nations Unies et ses partenaires invitent tout un chacun à devenir un Messager de l’Humanité. Tout le monde peut en effet partager sur les réseaux sociaux une action à caractère social qu’il a entrepris durant cette journée. Le hashtag #SHAREHUMANITY a été créé pour l’occasion.

     

     

    Des jeunes romandes aux premières lignes

    Durant leurs vacances d’été, près de 100 jeunes romandes se sont rendues dans différents pays en difficulté, tels que le Sénégal ou le Vietnam, afin d’apporter leur aide.

    C’est avec l’association Nouvelle Planète qu’elles avaient décidé de partir. Active depuis 1986, l’association est présente dans une quinzaine de pays différents et soutient des projets locaux déjà entrepris sur place.

    L’une d’entre elles, Camille Schneuwly, a accepté de raconter une partie de son périple. Cette étudiante en droit économique de 22 ans est partie trois semaines à Anandwan, en Inde, afin d' aider à la construction d'une unité ambulatoire dans un hôpital.

    La joie de vivre des locaux

    Ses journées étaient bien différentes que celles dans son village d’Auvernier (NE). Après s’être levées à 6 h pour refaire les bandages des lépreux, les 13 jeunes femmes sur place consacraient leur matinée à piocher et à creuser. En effet, afin de dégager de l’espace pour ériger les murs de la future unité ambulatoire, il fallait s’improviser ouvrier de chantier.

    L’après-midi était quant à lui consacré au travail social. Les jeunes femmes allaient rencontrer les enfants dans les écoles et prendre soin des patients dans les homes.

    «Ce qui m’a le plus marquée dans ce voyage est l’accueil et la joie de vivre des populations locales» raconte Camille. «Ils n’ont rien, mais sont toujours souriants et chaleureux».

    Confort spartiate

    Si la jeune femme est prête à repartir un jour faire de l’humanitaire, elle était contente de retrouver le confort dont elle a l’habitude. «On dormait par groupe de 4 et nos lits étaient faits d’une planche et d’une simple paillasse. J’étais aussi vraiment contente de retrouver ma douche» raconte-t-elle.

    Ravie de son voyage, Camille confie qu'elle pense « avoir changé au fond d'elle-même et que vivre une expérience comme celle-ci remet les idées en place».

    Que ce soit le temps d’un voyage ou d’une journée, célébrez la journée de l’aide humanitaire en pensant à tous ceux qui ont aidé, aident et aideront. N’hésitez pas à partager un acte social qui a donné du sens à votre journée avec le hashtag #SHAREHUMANITY.

    A lire également
    femmes qui manifestent à Agadir au Maroc
    2 jeunes femmes arrêtées pour avoir portés des tenues trop légères. Leur jugement est en cours.
    O
    céline jeannine reymond roses des sables
    Deux Vaudoises participeront à un rallye automobile dans le désert.
    O
    portrait femme extérieur
    Fitore donne des cours de français et d’anglais à des détenus.
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O