Femina Logo

Déambuler au bord de l’eau

C’est un autre visage de la cité qui s’offre ici, au sud du centre-ville. Il nous rappelle que les marchands du coin ont longtemps rêvé de pouvoir voguer jusqu’à la mer. En fait, le quartier des Navigli est constitué de deux canaux récemment assainis, le Grande et le Pavese. Le long de leurs rives et à proximité, bars, bistrots branchés et boutiques alternatives pullulent, dans une joyeuse ambiance. On peut, certes, s’offrir un tour sur l’eau dans un minibateau-mouche ou préférer s’aventurer dans le marché couvert de Darsena – là où les canaux se rejoignent – histoire de faire le plein de délicatesses du terroir.


©UIG via Getty Images

Quartier Navigli, Porta Ticinese.

Saliver dans le temple de la gastronomie italienne

Ceci est un supermarché. Mais d’un genre que vous n’avez jamais vu. Sur plusieurs étages, des produits de toutes les régions d’Italie sont proposés, poissons, viandes, fruits, légumes, conserves de qualité, livres gourmands, accessoires de cuisine, boulangerie. On y trouve aussi des cafés et plusieurs restaurants. A se damner.

Eataly, piazza 25 Aprile.

Lécher les vitrines

Ses habitants la surnomment «il salotto di Milano», le salon de Milan. Sublime exemple d’architecture baroque, la Galleria Vittorio Emanuele II abrite les plus grandes enseignes du luxe à l’italienne, mais pas seulement. On évite d’y boire un café, cela grèverait le budget, mais on lève les yeux, et on admire.


©Getty Images/Istock

Galleria Vittorio Emanuele II, entre la Piazza del Duomo et la Scala.

Admirer les flèches gothiques

Le Dôme de Milan, c’est un peu comme le Taj Mahal en Inde. On croit l’avoir suffisamment contemplé en photos pour s’éviter une visite, et nous voilà estomaqués par sa grandeur gothique. La troisième plus grande église du monde est située dans un bel écrin – la place du même nom – qui la met encore davantage en valeur. Au passage, n’oubliez pas de saluer la Madonnina, la statue dorée située au sommet de l’édifice.


©UIG via Getty Images

Piazza del Duomo, centre historique.

S’émouvoir face à La Cène

Après une longue restauration, il est enfin possible, moyennant une réservation très en avance, d’admirer La Cène, de Leonard de Vinci, sublime fresque de près de 5 mètres sur 9, peinte dans le réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Profitez de l’une des visites guidées pour vous laisser imprégner par la magie de cette œuvre émouvante.

Santa Maria delle Grazie.

Se restaurer dans une scierie

Il faudra vous aventurer au-delà de l’une des portes de la ville, la Porta Ticinese, pour savourer la cuisine italienne et contemporaine de Carlo e Camilla. Ce restaurant concept est installé dans une ancienne scierie, où absolument tout est savamment mis en scène, des sublimes cocktails au bar attenant en passant par les espaces extérieurs; de la longue table en planches brutes aux propositions culinaires surprenantes, mais authentiques. Parmi les membres de l’équipe aux manettes, on retrouve Carlo Cracco, le Philippe Etchebest de la Botte (le charme italien en plus).

Carlo e Camilla in segheria, via Giuseppe Meda 24.

Pratique

Y aller Nombreuses liaisons ferroviaires, dont certaines directes, entre la Romandie et Milan.

Séjourner Idéalement situé à deux pas de la gare et du néo-quartier branché de Porta Nuova, le Principe di Savoia ***** est un emblème de la ville.

Se renseigner Partez à la découverte des plus beaux endroits de la ville avec le guide Wallpaper (Ed. Phaidon).


A lire aussi:
Vacances au ski: nos bons plans pour aller à Méribel et à Courchevel
Voyage: où partir en 2017?
Airbnb liste les quartiers qui seront à la mode en 2017

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.