Femina Logo

voyage

Escapade: nos bonnes adresses à Istanbul

Photogéniques perspectives

A ses quartiers anciens – malheureusement en voie de disparition – Istanbul oppose l’audacieuse modernité de ses zones mondialisées. D’un côté, les vieilles demeures ottomanes et les yalis de bois. De l’autre, le skyline de Levent, actuel terrain d’expression des stars de l’architecture internationale.

Rives du Bosphore et quartier Levent.

Le goût du vrai

Les gozleme sont de goûteuses galettes locales, omniprésentes dans les quartiers populaires. Sefika Aktas confectionne ces sortes de pizzas ottomanes (aussi appelées lahmacun) avec farine, sel, levure, eau tiède, une pincée de sucre et une infinie dévotion. Elle les farcit d’épinards, de fromage blanc ou de viande hachée.

Restaurant Türkistan Asevi, Tavukhane Sok. 36.

Art avec vue

Sur l’avenue Istiklal – les Champs-Elysées stambouliotes – une galerie offre un espace à la créativité spontanée des passants. Une façon de canaliser l’ardeur des tagueurs? Plus bas – et plus sage – le Musée d’art moderne réunit une belle collection d’artistes turcs. En prime: vue spectaculaire sur la Corne d’Or.

Quartier Karaköy, Meclis-i Mebusan Cad., 34433 Beyoglu.

Collantes délices

Difficile d’échapper à ces «turkish delights». Les loukoums sont à Istanbul ce que les caramels à la crème sont à la Gruyère. Les meilleurs s’achètent chez Haci Bekir, spécialiste de la friandise depuis 1777. Les becs à bonbons malins demandent à goûter à tous les parfums, ce qui ne pose aucun problème si l’on finit par acheter.

Haci Bekir, Hamidiye Cad. 83.

Epices à gogo

Il serait coupable de visiter la ville sans explorer son bazar égyptien, paradis des épices en tout genre. A qualité égale, leur prix est bien plus attractif dans les ruelles alentour, moins touristiques. Il est conseillé de se poser sur le parvis de la mosquée voisine pour déguster un simit – sorte de bretzel au sésame – et d’observer la fourmilière stambouliote.

Bazar égyptien, zone de Fatih.

Plaisirs de l’œil

Présents dans l’un des centres commerciaux les plus délirants d’Istanbul, certains verriers du XXIe siècle s’appliquent à insuffler un design novateur à leurs créations traditionnelles. Au bien nommé Kanyon, on trouve par ailleurs le nec plus ultra des stylistes contemporains.

Kanyon, Buyukdere Cad. 185, Levent-Istanbul.

Les sens en éveil

Réserver sa table à ce restaurant aux confins de l’Orient et de l’Occident, c’est s’offrir l’une des plus belles vues sur le Bosphore, surtout entre chien et loup. Si la cuisine n’est pas toujours exceptionnelle, les filets d’agneau de lait font l’unanimité. Attention aux vins, qui peuvent sérieusement alourdir l’addition.

Restaurant Feriye, Çırağan Cd. 40.

Pratique

Y aller Turkish Airlines relie plusieurs fois par jour Genève à Istanbul.

Séjourner Avec ces deux établissements, Mövenpick offre une touche helvétique au cœur de la mégapole.

Se renseigner Go Turkey

1 / 5

Les anciens quartiers d'Istanbul en voie de disparition.

© DR
2 / 5

Sur l’avenue Istiklal, une galerie offre un espace à la créativité spontanée des passants.

© DR
3 / 5

«Turkish delights». les loukoums d'Istanbul.

© istockphoto.com
4 / 5

Le bazar égyptien, zone de Fatih.

© Getty Images
5 / 5

Un des centres commerciaux les plus délirants d’Istanbul.

© DR

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.