Femina Logo

Un peu de culture

On ne fête pas tous les jours son millénaire. Depuis la pose de sa première pierre, la cathédrale de Strasbourg n’a cessé d’inspirer croyants et badauds. A votre tour d’admirer ce chef-d’œuvre de l’art gothique, bâtiment religieux le plus visité de France après Notre-Dame de Paris. Chaque soir jusqu’au 20 septembre, un spectacle son et lumière illumine la façade de l’honorable monument. Et de nombreuses activités – ateliers, projections ou conférences – y sont organisées, pour tous publics et tous âges. Les férus d’art moderne pourront quant à eux se diriger vers le MAMCS (Musée d’art moderne et contemporain), notamment pour sa salle dédiée à l’illustrateur Gustave Doré, originaire du lieu. On est fan de ses dessins qui sentent bon l’enfance.

musees.strasbourg.eu et 1000cathedrale.strasbourg.eu

Les pieds dans l’eau

Ce n’est pas Venise, mais tout de même. Il y a déjà le Rhin, qui passe à quelques encablures seulement de la cathédrale, délimitant la frontière avec l’Allemagne. Et le centre historique de Strasbourg est une île, encerclée par l’Ill. Barrages, écluses, pont mobile, on croise tout cela sur la rivière intra-muros. Pourquoi ne pas sauter dans un bateau-mouche afin de partir à la découverte des méandres de la Petite France, et d’admirer les bâtiments grandioses des différentes institutions européennes? Plusieurs péniches ont opté ici pour une vie sédentaire, s’installant à l’année le long du quai des Pêcheurs. Transformées en cafés, bars et terrasses, aménagées à coups de palmiers et de transats pour certaines, elles sont par beau temps le lieu de rendez-vous idéal pour un cocktail afterwork.

Barco latino, quai des Pêcheurs 19.

Virée shopping

Colombages et vieilles pierres ne sont pas votre tasse de thé? Ça tombe bien, la ville est un petit paradis du shopping. Entre les Galeries Lafayette, le Printemps, Uniqlo, Cos ou American Vintage, on y retrouve toutes nos enseignes préférées, voisines les unes des autres (plus besoin d’aller à Paris se farcir 5 lignes de métro!). Sans compter que le centre regorge de petites boutiques, à croire que les Alsaciens adorent le design et la déco. Parmi nos préférées, Fou du Roi et ses objets précieux, Tadzio et son choix à perdre la tête et Mémé en Autriche, à l’assortiment aussi déjanté que son nom.

Mémé en Autriche, rue des Bouchers 7 et 11, Fou du Roi, rue du Faisan 4, Tadzio, rue des Juifs 13.

La gourmandise, une affaire régionale

Jambonneau, choucroute, tartes flambées, bières et pain d’épices… Mais pas seulement. La région est gourmande, et c’est un euphémisme. Cosmopolite, Strasbourg regorge de restaurants étoilés délicats (comme l’Umami), de bistrots branchés (mention spéciale pour l’ambiance au Troquet des Kneckes ), d’enseignes accueillantes et bien établies (comme Chez Yvonne). Les becs à sucre pourront aller tester l’une des planchettes à brunch de Bistrot & Chocolat, avec vue sur la cathédrale. Et si on a trop forcé, pas de panique. Il suffit de pousser la porte du studio de yoga juste à côté (Yogamoves), qui propose une vaste palette de cours, une sélection de massages et un sauna.

restaurant-umami.com, bistrotetchocolat.net, facebook.com/troquetkneckes, restaurant-chez-yvonne.net

Au cœur de l’Europe

Strasbourg est devenu l’un des lieux qui comptent sur le continent. Le Conseil de l’Europe – réunissant quarante-sept pays et dépositaire de la Convention européenne des droits de l’homme – et le Parlement européen – organe parlementaire des vingt-huit – se visitent, moyennant inscription au préalable. Atteignables par la ligne de tramway E, les deux institutions se situent en bordure du magnifique parc de l’Orangerie, qui abrite notamment un zoo, un restaurant réputé (le Buerehiesel) et… trois orangers confisqués à la monarchie lors de la Révolution française!

Conseil de l’Europe: coe.int et Parlement européen: europarl.europa.eu

Lit avec vue sur l’écluse

Depuis que Strasbourg s’est hissé au rang de ville internationale, les hôtels (et les offres de logements sur airbnb) y pullulent, et pour tous les budgets. Parmi les options haut de gamme, le Régent Petite France est idéalement situé: à 10 minutes à pied de la gare et au cœur du quartier historique dont il porte le nom, avec sa pléthore de bistrots. Logé dans une bâtisse trois fois centenaire (qui hébergeait autrefois les glacières de la ville), il offre tous les services d’un cinq-étoiles. Ses petits plus? Se dresser au milieu de l’Ill, avec plusieurs chambres avec vue directe sur le cours d’eau et l’écluse. Et la présence d’un bar à champagne.

regent-petite-france.com

Pratique

Y aller Depuis la gare de Bâle, des trains TER (SNCF) circulent régulièrement jusqu’à Strasbourg (environ 1 h 20) en s’arrêtant notamment à Colmar et à Mulhouse.

S’informer Voici un beau guide, destiné aux épicuriens esthètes qu’intéressent l’architecture et les adresses les plus pointues. «Wallpaper City Guide Strasbourg», Ed. Phaidon. Il est aussi disponible, gratuitement, sur l’App Store.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.