Femina Logo

On le sait – souvent pour l’avoir vécu – les écrans peuvent faire la différence entre passer un confinement familial apaisé et vivre un enfer avec ses enfants. Pourtant, ils offrent souvent un calme trompeur, suivi de tempêtes difficilement gérables…

En outre, surtout en dessous de 2 ou 3 ans, une surdose massive de tablette, smartphone, télé et consorts peut avoir des conséquences graves.

«Il y a des cas d’enfants restant 4, voire 6 heures d’affilée devant un écran»,

pointe ainsi Nathalie Nanzer, médecin adjoint responsable de l’Unité de guidance infantile des Hôpitaux universitaires de Genève. «Certains montrent des déficits de langage, d’interaction et de motricité, détaille la pédopsychiatre. Ils n’ont plus le même rapport avec les objets et ne pensent même plus qu’ils peuvent les manipuler lorsqu’on les place devant eux.»

Ne pas culpabiliser

Or, la période que nous vivons fait grimper le risque en flèche, puisque après quelques semaines, il ne reste souvent plus grand-chose à faire d’autre. On vous propose donc quelques outils distrayants, parfois éducatifs et toujours garantis sans écran. Et puis, on n’oublie pas de dédramatiser, non plus, car comme le rappelle opportunément le Dr Nanzer, «il est inutile de culpabiliser. Dans les circonstances actuelles, on fait surtout ce qu’on peut.»

Yoto Player

© DR

Yoto permet aux plus jeunes de choisir leur histoire ou leur chanson préférée en glissant une carte directement dans la box qui affichera alors une image led chatoyante. La librairie contient les best-sellers de la spécialité, de Roald Dahl à Judith Kerr, tandis que des cartes vierges permettent d’enregistrer ses propres pistes. Munie du Bluetooth et rechargeable par USB, Yoto peut être emmenée partout et même servir d’enceinte mobile.
Yoto Player + Starter Kit, env. 120 fr., sur yotoplay.com

Lunii

© DR

«Pas d’écran, place à l’imagination!» telle est la devise de Lunii. L’enfant choisit seul le héros, son compagnon, le lieu, un objet et l’appareil fait le reste… 45 histoires originales sont incluses et des centaines d’autres peuvent être téléchargées. La box, qui possède un indéniable effet doudou, a déjà fait ses preuves lors de longs voyages en auto et elle devrait tenir le choc du confinement. De 3 à 9 ans, suivant les histoires téléchargées.
Lunii, Ma fabrique à histoires, env. 70 fr. en boutiques (réelles ou en ligne) et sur lunii.fr

Jooki

© DR

Vous tenez à préserver votre pile de CD historiques et il n’est pas question que Junior streame seul sur le net? Jooki a ce qu’il vous faut. Vous le liez à votre compte Spotify, choisissez une playlist et hop! voilà un jukebox pour les enfants. Chaque figurine peut être liée à un style de musique différent. Il suffit de la placer sur le lecteur pour commencer. Et ça marche aussi avec les histoires du soir…
Jooki, env. 230 fr. en boutiques (réelles ou en ligne). fr.jooki.rocks

StoryBox

© DR

La StoryBox est une promotion Migros terminée, mais encore fonctionnelle. On place un personnage sur la boîte orange et une histoire préalablement téléchargée est jouée. On peut trouver des figurines sur ricardo ou anibis, mais aussi recréer les personnages sur revox.name.
storybox.migros.ch
, ricardo.ch et anibis.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Charles-André vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina