Femina Logo

«Tu seras la prochaine Taylor Swift». C’est ce que Simon Cowell, d’ordinaire intraitable et incisif, a prédit à Grace VanderWall, 12 ans, après son audition dans «America’s Got Talent». Comme tous les membres du jury, il a été subjugué par la jeune chanteuse. Sur scène, elle a interprété une chanson composée par ses soins, «I don’t know my name». Un futur hit?

Seule devant le public, un sourire XXL aux lèvres qui cache une certaine timidité, Grace VanderWall entonne son titre accompagné de son ukulélé. Et sa voix, à la fois grave et joyeuse, scotche immédiatement l’audience. Il n’en faudra pas plus au jury pour actionner le «Golden Buzzer», qualifiant ainsi directement la jeune artiste pour les demi-finales. «Tu es un miracle vivant, je pense que le monde va connaître ton nom», s’exclame Howie Mandel, l’un des juges du concours.

Hommage à sa sœur

Jetez aussi un coup d’œil à sa chaîne YouTube, «Oh Never Mind It’s Just Me». Grace y poste des vidéos de reprises, mais également certaines de ses propres compositions. On reste bluffé par «I’ll Hold Your Hand», écrit pour sa grande sœur dont elle est très proche. Un vrai moment de grâce.


A lire aussi:
Vidéo: Adele réalise le rêve d'une jeune femme atteinte d'autisme
Le groupe Us The Duo reprend les plus grands tubes de 2015
Acoustique: Taylor Swift nous donne la chair de poule

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.