Femina Logo

Musique

Faites place, (re)voici Aya Nakamura

Format web gettyimages marc piasecki

Usant et abusant d’argot et de slang dans ses textes, Aya Nakamura s’est créé une communauté de fidèles prête à prendre sa défense sur les réseaux sociaux et à trasher tous ceux qui la critiqueraient.

© Getty Images

C’est qui?

Madonna en est fan. Celle qu’on surnomme encore la reine de la pop avait en effet posté en ce début d’année une vidéo de ses filles en train de danser sur Djadja, l’un des – nombreux – tubes d’Aya Nakamura. Un sacré coup de pub pour cette artiste r’n’b née au Mali et installée en France depuis son enfance. Pookie, La dot ou Copine, à chacun de ses titres, elle fait exploser les compteurs, décroche des disques de diamant, établit son hégémonie sur la scène pop française et internationale.

Pourquoi on en parle?

A tel point qu’elle est désormais l’artiste française la plus écoutée sur Spotify – près de 14 millions d’auditeurs par mois! –, qu’elle se hisse à la tête des charts dans de nombreux pays et que sa silhouette s’est affichée en très, très grand sur un panneau lumineux de Times Square, à New York, le 13 novembre 2020, afin de lancer comme il se doit l’arrivée de son troisième album, sobrement intitulé Aya. Sorti il y a quelques jours à peine, il est déjà en train de caracoler dans les hit-parades urbi et orbi. La Frenchie a subjugué les States.

Qu’est-ce que les autres en disent?

Clivante, l’artiste. Si Rihanna, le footballeur Neymar ou le chanteur Maluma ont été séduits, les mauvaises langues diront que c’est parce qu’ils ne comprennent pas le français… mais fille des banlieues, c’est avant tout à la jeune génération comme elle qu’elle s’adresse. Usant et abusant d’argot et de slang dans ses textes, elle s’est créé une communauté de fidèles prête à prendre sa défense sur les réseaux sociaux et à trasher tous ceux qui la critiqueraient. Comme lorsque, mi-novembre 2020, elle a été spottée en train de danser sans masque au milieu d’une foule…

Binge-watching

Grande fan de la série Heroes, c’est en hommage au personnage Hiro Nakamura qu’elle a choisi son pseudonyme.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E59: Une ode à la sieste

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné