Femina Logo

Interview

«Ça ne va aller qu'en s'empirant»: Hoshi se livre quant à sa surdité

Ca ne va aller quen sempirant les poignantes confidences d Hoshi sur sa surdite

La chanteuse Hoshi a profité de sa présence dans l'émission C à vous pour répondre aux propos sexistes du chroniqueur musical Fabien Lecoeuvre: «Franchement, ça fait mal au cœur. Ce n’est pas normal d’entendre ça à la télé en 2021 et c’est profondément blessant pour moi, pour ma famille, pour les gens qui m’écoutent, c’est dur», a-t-elle confié sur le plateau de France 5.

© Getty Images

Ce 13 avril 2021, sur le plateau de l’émission C à vous sur France 5, l’interprète de Ta marinière s’est livrée d’une façon extraordinairement touchante. En effet, l'artiste s'est confiée sur une maladie qui la touche et risque, dans le futur, de la rendre sourde.

Interviewée par la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine à propos de son dernier album et de la chanson Fais-moi signe, qui évoque ce combat, Hoshi raconte:

«J'ai été opérée six fois depuis que j'ai six ans, détaille-t-elle. J'avais perdu 28% d'audition quand j'avais signé mon album, et depuis la tournée, j'ai perdu 40%.»

Mais ce n’est pas tout. Hoshi ajoute qu’elle souffre malheureusement d’une autre maladie: «On m'a découvert, en plus, la maladie de Ménière, et ça c'est un vrai combat. Ce matin encore, j'avais des vertiges.» Sachant que cette affection est causée par un trouble de l’oreille interne, la jeune chanteuse explique tristement qu’il n’existe pas vraiment de traitement pour la guérir, avant de relayer la difficulté à vivre avec ce mal, au quotidien. Pendant l’interview, le journaliste Patrick Cohen cite des paroles musicales d’Hoshi: «Que chacun de vos cris, à chaque fois je les capture, jamais je n'oublie, par peur qu'ils deviennent des murmures», et lui demande si elle ne risque pas devenir à terme, complètement sourde.

«De toute façon, ça ne va aller qu'en s'empirant, répond-t-elle. Plus je fais des concerts, plus je fais de la musique, plus je sais que ça va empirer. Peut-être qu'un jour je n'entendrai plus assez pour faire de la musique, alors j'en profite à fond.»

«Ce n’est pas normal d’entendre ça à la télé en 2021»

A ce moment de l’entrevue, on pense à tout ce que cette jeune femme de 24 ans a déjà vécu: quand le monde en aura-t-il fini de s’acharner sur elle? Après des débuts à chanter dans la rue face à la gare RER de Saint-Quentin-en-Yvelines, sa popularité éclair la propulse sur la scène des 35ème Victoires de la musique, où elle est nominée dans la catégorie «Révélation scène de l’année». Mais son succès fulgurant s’accompagne de quelques embûches. Lors de cet édition des Victoires, la jeune femme fait son coming-out en public. Une annonce qui lui vaut des réactions horrifiantes: «J'ai reçu des centaines de messages horribles, des menaces de mort, des propos nazis, du style “Hitler n'a pas fini son travail"», déplore-t-elle sur ses réseaux sociaux, suite à la cérémonie.

Après avoir été victime d'homophobie, la voilà victime de sexisme. Le 6 avril 2021, Fabien Lecoeuvre, chroniqueur musical sur Europe 1, part en roue libre sur un interminable coup de gueule anachronique au sujet des artistes féminines qui ne seraient pas assez séduisantes, pas assez dans le style de Françoise Hardy, pas assez accrochables en poster dans une chambre, et qualifie, dans la foulée, Hoshi d’«effrayante». Résultat? Un bad buzz immédiat qui lui vaut d’être «écarté provisoirement», des propos tenus comme inacceptables et dénoncés par la chanteuse en personne:

«Franchement, ça fait mal au cœur. Ce n’est pas normal d’entendre ça à la télé en 2021 et c’est profondément blessant pour moi, pour ma famille, pour les gens qui m’écoutent, c’est dur», confie la chanteuse encore dans l'émission C à vous.

Dans une déclaration à l’AFP, Fabien Lecoeuvre a jugé, à juste titre, ses propos «d’inadmissibles et indignes de l’amour qu’(il) porte à la chanson française». Il a demandé «pardon à Hoshi et à tous les artistes et leur entourage», en regrettant «très profondément ces paroles malheureuses qu’(il) ne pensait pas». Toujours sur C à vous, Hoshi rappelle cependant que le mal était fait. Pour elle, de tels propos doivent cesser dans la société car ils peuvent décourager des jeunes gens souhaitant se lancer dans la musique et n'ayant pas confiance en eux.

Sur une note plus positive, celle qui sera en concert aux Docks de Lausanne ce 24 septembre 2021 a profité de sa présence dans l'émission pour parler de la réédition, en juin 2021, de son album Sommeil Levant, dopé pour l'occasion de 13 nouveaux titres, dont Et même après je t'aimerai, ainsi qu’un duo avec Benjamin Biolay. Et là, selon nous, l'actu vaut clairement un fond d’écran d'Hoshi. C'est d'ailleurs ce qu'a fait le chanteur Matt Pokora, et on va s'empresser de l'imiter!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E56: Que faut-il manger, quand on est fatigué.e?

Dans vos écouteurs

E55: Comment reprendre le sport en douceur, après l'hiver

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné