Femina Logo

en suisse

Stop aux clichés autour du Salon de l’auto

1. «On ne trouve que des grosses voitures de luxe très polluantes»

Eh bien non, il y en a pour tous les goûts et (presque) tous les budgets… Le luxe est effectivement présent avec les incontournables italiennes Ferrari et Maserati. On rencontre aussi des Allemandes comme Mercedes et sa Klassen, ou encore Ruf. Un peu moins connu, Zenvo propose de belles lignes sportives. On trouve également Morgan Motor qui expose ses modèles sportifs tout droit sortis des années 50.

Les prix sont abordables

À côté du haut de gamme, on rencontre aussi des prototypes moins luxueux qui s’adressent à Monsieur et Madame tout le monde. Volvo, Fiat, VW, Citroën et on en passe, proposent des voitures qu’on s’imagine facilement conduire. Les lignes sont douces et la tendance semble être au mate. Le succès des courbes de la gamme DS de Citroën a dû faire des jaloux, car Fiat et Toyota exposent des voitures qui ressemblent étrangement au style français.

La tendance est au «green» et à la basse consommation

Il devient indispensable aux créateurs automobiles de redorer leur image à l’aide de modèles plus écologiques, mais surtout de ne pas perdre du terrain sur la technologie hybride, même Porsche est dans le coup avec sa «e-hybrid». On tire notre chapeau à Citroën qui totalise 15 voitures «vertes» (dont 5 pour la gamme DS). L’écologie est aussi présente sur le stand Biogaz, dédié au gaz naturel.

Les créateurs rivalisent d'originalité

On a remarqué quelques véhicules qui sortaient du lot, comme la «Mini Connected» qui se vante d’être la plus connectée: elle est même reliée à Twitter et Facebook pour les accros! Autre particularité, la «Mountain Vibe» de Citroën qui prouve que l’on peut rouler dans des conditions extrêmes tout en restant stylé. Les créateurs ont allié tenue de route, féminité et fraîcheur pour ce modèle funky. Finalement, le pompon de l’originalité revient à Rinspeed et sa voiture «Budii» équipée d’une caméra sur le toit pour tous ceux qui ne sortent plus sans leur Go Pro.

2. «On ne voit que des potiches»

Certes, des marques à l’instar d’Audi, Pirelli ou SsangYong continuent d’afficher des mannequins qui ne servent «qu’à faire joli sur les photos», et qui montrent la femme comme objet glamour, accessoire à la voiture. Mais la plupart des constructeurs engagent des jeunes femmes intelligentes qui ne font pas qu’apporter une touche de féminité au salon.

«Car explainers» plutôt qu'hôtesses

Nous avons demandé aux filles présentes sur le stand DS quel était leur statut, ce à quoi elles ont répondu: «on n’est pas des hôtesses, mais des car explainers. On est là pour travailler.» En effet, elles expliquent que le mot d’ordre est d’être «proactives». Elles doivent renseigner les visiteurs, et à ce titre, elles parlent toutes plusieurs langues. Les critères pour être engagées sur le salon sont stricts: polyglottes, intelligentes (elles sont en hautes études) et sympathiques. Les «car explainers» de la marque sont donc «des personnalités plus que des jolies plantes», nous confient-elles. Mais on trouve également des hommes hôtes, notamment chez Nissan qui observe une politique de parité entre les sexes. Cela dépend surtout des préjugés des visiteurs qui pensent quelque fois que pour les questions techniques, «la fille en sait moins que le garçon». Ne soyez pas dupes! Par exemple, les «car explainers» de Citroën ont été formées intensivement sur plusieurs jours pour connaître les modèles sur le bout des doigts. Elles sont donc tout aussi capables de répondre aux demandes.

Et les hommes?

On vous propose quand même d’avoir un regard différent sur la question des potiches. Arrêtons un instant d’observer les filles payées pour être à côté d’une voiture et tournons l’objectif sur les mâles qui les regardent et les prennent en photo… On se rend compte que cela donne une image de l’homme pire que celle de la femme. En effet, il est montré comme abruti et primitif, intéressé seulement par la chair et le moteur d’une cylindrée. C’est quand même bien moins flatteur que d’être là juste pour «faire joli». Quoi qu’il en soit, ces marques devraient prendre exemple sur les autres et arrêter d’exposer la femme à la façon de la voiture, en objet.
Mais il existe une autre catégorie d'hommes...Comment se fait-il que les voitures du salon brillent autant? C’est grâce aux hommes-plumeau pardi! On a remarqué qu’ils étaient nettement plus nombreux que les femmes à nettoyer les véhicules et ça, ça fait plaisir à voir. Une petite compilation d’images vous attend dans la galerie.

3. «On ne fait qu'observer des voitures»

Si vous n’êtes pas amoureux des moteurs, vous pouvez quand même aller au Salon de l’auto. On a la possibilité d’y faire du shopping (Mini propose des baskets sympas dans sa boutique), de prendre un café (coup de cœur pour le bar du stand Volvo où on peut se poser sur des canapés façon cailloux zen) ou de manger un morceau (pléthore de restaurants et snack-bar vous attendent). Il y a aussi des attractions diverses comme être secoué dans une fausse carcasse de voiture pour ceux qui auraient préféré aller à Europa-Park. On peut même faire du vélo au stand Volvo! Finalement, même si on ne s’y connaît pas beaucoup, on en prend plein la vue et il est toujours intéressant de voir de quoi la technologie est capable.

nettoyage homme salon auto Genève 2015
1 / 26

Les hommes-plumeau du Salon de l'auto.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Volvo
2 / 26

Coup de cœur au stand Volvo.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Fiat
3 / 26

Du style chez Fiat.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Citroën DS
4 / 26

Gamme DS de Citroën.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Mountain Vibe Citroën
5 / 26

Citroën présente son «Mountain Vibe».

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Maserati
6 / 26

Maserati.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 attraction conduite
7 / 26

Petite attraction.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 e-hybrid Porsche
8 / 26

«e-hybrid» de Porsche.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 mannequins femmes
9 / 26

Les mannequins du Salon.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Biogaz naturel
10 / 26

Du vert au stand Biogaz qui rappelle que le gaz naturel est le carburant le moins cher.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Ferrari
11 / 26

Ferrari.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Jeep
12 / 26

Stand Jeep.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 intérieur Mercedes Klassen
13 / 26

Intérieur de la Mercedes Klassen.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Lancia Ypsilon
14 / 26

Lancia Ypsilon.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Morgan Motor
15 / 26

Morgan Motor.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Mini Cooper
16 / 26

Une Mini très connectée

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Mini Cooper
17 / 26

Une Mini très connectée.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Mini Cooper
18 / 26

Stand Mini.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Fiat Trekking
19 / 26

Fiat Trekking qui ressemble à la DS.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Tag Heuer jeux petites voitures
20 / 26

Jouer aux petites voitures chez Tag Heuer.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Infinity
21 / 26

Stand Infiniti avec écran géant.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Volvo XC90
22 / 26

Volvo XC90 bleu mate.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 Rinspeed caméra
23 / 26

Rinspeed et sa caméra embarquée.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 stand Volvo vélo
24 / 26

A vélo chez Volvo.

© Emma Lattion
salon auto Genève 2015 basket Mini Cooper
25 / 26

Baskets Mini.

© Emma Lattion
Filipe Martins
26 / 26

Zenvo.

© DR

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.