Femina Logo

en suisse

La 1ère Foire Agricole Romande 100% Bio a fait le plein

La manifestation, ouverte à tous, a eu lieu les samedi 7 et dimanche 8 mai 2016 sur le site de Grange-Verney, à Moudon. Les visiteurs ont pu se promener parmi les stands dans une ambiance décontractée et conviviale, et se sustenter à l’extérieur avec plaisir, car il faisait grand beau temps! De plus, la campagne moudonnoise est magnifique et le site de la Foire, sis au milieu des vergers en fleurs dans le cadre d’une école agricole, était très appréciable.

Cette première édition a rencontré un franc succès: 15 000 visiteurs sont venus célébrer le bio local sur deux jours, alors que les organisateurs n’en attendaient «que» 10 000. Le public était bigarré: des familles, des hipsters, mais aussi des professionnels de l’agriculture ou de la restauration et des étudiants ont fait le déplacement. Une certitude: la météo a beaucoup contribué à cette belle réussite.

Des métiers d’antan aux porcelets roses, en passant par les produits maraîchers

Le canton de Vaud était hôte d’honneur en ce week-end de mai ensoleillé. Plus de 150 stands accueillaient les badauds en quête de victuailles du terroir ou d’informations sur la biodynamie.

Démonstrations de méthodes de culture, ateliers de vannerie, balades à dos de poney, il y en avait pour tous les goûts et tous les âges. Par ailleurs, des conférences et des projections de films sur les techniques agricoles, l’élevage ou encore les labels et la viticulture, étaient organisées dans les locaux de l’établissement scolaire.

De nombreuses associations et fondations, telles que WWF, COSEDEC (qui sensibilise la population à la gestion des déchets), et BioConsommActeurs étaient également présentes pour exposer leurs activités et promouvoir le respect de l’environnement dans tous les domaines.

Des stands de nourriture proposaient des spécialités des six cantons romands, servies dans une vaisselle réutilisable et donc écologique. Les produits alléchants des terroirs régionaux ont en outre fait mouche au marché bio: miel, fromage, viande, pain, fruits et légumes, bière artisanale, vins, huile ou encore moutarde se sont vendus comme des petits pains. On pouvait aussi dénicher des plantons de variétés spéciales et anciennes, locales bien entendu, proposés par l’association ProSpecieRara qui œuvre dans l’optique de sensibiliser le public à l’importance de la diversité patrimoniale et génétique, végétale comme animale.

Les enfants s’exclamaient joyeusement devant les enclos des animaux de la ferme. Cochons, poules, oies, chèvres, chevaux, vaches… Une véritable ménagerie à ciel ouvert, dans l’herbe grasse.

Le clou du spectacle? L’ambiance musicale festive était assurée grâce à des musiciens, accordéonistes pour la plupart, de la région!


A lire aussi:
«Chez Mamie - Bio Vrac»: la belle histoire d’un couple zéro déchet
Ecologie: Les nouveaux verts solidaires
Food Festivals: les rendez-vous à ne pas manquer


Les acteurs du monde agricole

Pour les professionnels, qui étaient venus nombreux, des machines étaient exposées, faucheuses télécommandées et équipées de caméras, mais aussi chaises de désherbage «à l’ancienne». Les démonstrations de travaux dans les champs avec des chevaux de trait ont fait prairie comble, et les initiations à la culture bio, à l’énergie solaire et à la biodynamie ont suscité des vocations. On constate que, de manière générale, on revient souvent à des techniques plus traditionnelles de culture et d’élevage, et de nombreuses formations permettent aujourd’hui de devenir un agriculteur respectueux de l’environnement.

Les paysans ont une immense responsabilité: ce sont eux qui nous nourrissent. Ils devraient pouvoir en être fiers gagner la confiance des consommateurs, confiance si durement meurtrie par la grande distribution. C’est un engagement mutuel que les producteurs et les consommateurs doivent se garantir.

Etant donné le succès de cette édition 2016, une seconde est en cours d’élaboration pour l’an prochain.

3 femmes qui produisent bio et qui étaient présentes à la Foire

Anne Müller, vigneronne bio à Yvorne (VD)

Seule femme vigneronne à Yvorne, Anne affiche une bonne humeur communicative et est une véritable passionnée.

Au début ça n’a pas été simple, j’ai débarqué, femme dans un monde d’hommes, avec mes idées bio, et j’ai tout de suite mis les chevaux à travailler dans les vignes… J’étais un OVNI!

Elle en est aujourd’hui à son 5e millésime et son chasselas ainsi que son Pinot noir, issus de la viticulture biodynamique et proposés à la dégustation ce jour-là, sont prometteurs.

Min Jung Kim, fait du tofu bio avec le soja de Coinsins (VD)

Min J. Kim est d’origine coréenne et souhaitait faire connaître sa culture gastronomique en Suisse. Or, certains aliments et ingrédients ne sont pas faciles à trouver en Pays de Vaud, c’est pourquoi elle a décidé de produire son propre tofu. Mais pas n’importe comment! TerraSoja propose un tofu frais élaboré à partir de graines de soja biologiques cultivées à Coinsins. La jeune femme utilise même de l’eau de source locale pour fabriquer son produit. Elle veut ainsi favoriser une collaboration entre paysans, artisans et consommateurs de la région. Vive le tofu vaudois!

Cilgia Chazal, produit des huiles essentielles bio avec son associé Yann Huet (VD)

Herboriste diplômée et spécialisée en aromathérapie, Cilgia travaille avec les huiles essentielles depuis sa formation de parfumeur en 1998. Depuis 2012, sa distillerie mobile baptisée Cembra produit et vend des huiles essentielles et des hydrolats 100% purs et naturels issus de plantes sauvages alpines suisses (mélèze, arolle, pin sylvestre) ou de culture bio (verveine, sauge). La jeune femme et son associé Yann Huet ont choisi de rendre leur alambic itinérant pour pouvoir aller à la rencontre des gens et montrer au public comment on produit de l’huile essentielle. Ils partagent ainsi leur passion et nous font découvrir leur univers de senteurs montagnardes avec plaisir.

1 / 20

Démonstration de battage du grain synchronisé

© Lucie Ryser
2 / 20

Il y avait des tas de bonnes choses, dont ces tartes bio maison

© Lucie Ryser
3 / 20

Le soja bio de Coinsins utilisé pour la fabrication du tofu

© Lucie Ryser
4 / 20

Le grenier présentait toutes les sortes de céréales romandes

© Lucie Ryser
5 / 20

Atelier vannerie

© Lucie Ryser
6 / 20

Les métiers d'antan étaient à l'honneur

© Lucie Ryser
7 / 20

Un sympathique producteur de bon fromage bio

© Lucie Ryser
8 / 20

Le stand de la distillerie mobile Cembra, qui produit de l'huile essentielle bio

© Lucie Ryser
9 / 20

Anne Müller présente ses vins biodynamiques

© Lucie Ryser
10 / 20

Une petite raclette, pour la route

© Lucie Ryser
11 / 20

Des pots de moutarde bio et locale

© Lucie Ryser
12 / 20

Les bonnes saucisses à rôtir vaudoises, accompagnées de leur engrain bio et local

© Lucie Ryser
13 / 20

L'ambiance musicale était assurée par des groupes de la région

© Lucie Ryser
14 / 20

Le marché aux plantons a rencontré un franc succès

© Lucie Ryser
15 / 20

L'ambiance musicale était assurée par des groupes de la région

© Lucie Ryser
16 / 20

Démonstration de machines agricoles

© Lucie Ryser
17 / 20

Les chevaux de trait reviennent aux champs

© Lucie Ryser
18 / 20

Les vergers fleuris de Grange-Verney

© Lucie Ryser
19 / 20

Les huiles essentielles de la distillerie Cembra

© Lucie Ryser
20 / 20

Cocorico

© Lucie Ryser

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.