Femina Logo

en suisse

7 idées pour sortir cette semaine

Lundi 14.12.2015

Tout, vous saurez tout sur le «golf» après avoir visité cette expo. Pour fêter le retour de cette discipline aux JO après 112 ans d’absence, le Musée olympique décrypte ce sport, de ses origines à ses icônes en passant par l’incontournable étiquette propre à tout golfeur.

Swing! Le golf est de retour aux Jeux, Musée olympique de Lausanne, jusqu’au 31 janvier 2016.

Mardi 15.12.2015

Le Petit Black Movie genevois propose un conte cinématographique de Noël qui nous vient de Norvège. Poétique et enchanté, il met en scène Solan et Ludwig, qui attendent la neige avec impatience… Réalisé image par image avec des «marionnettes», ce film est un petit bijou.

De la neige pour Noël, de Rasmus A. Sivertsen, Petit Black Movie, Genève, dimanche 13 décembre à 16 h 30 à Onex.

Mercredi 16.12.2015

Des chorégraphies à la mise en scène, ce spectacle entre danse et théâtre invite au questionnement. Et au deuxième degré, quand il singe la propension à la suranalyse la culture contemporaine. Formés à l’école Rudra Béjart et au Ballet Lausanne, les «cinq danseurs» brillent d’audace.

Bob’Art, Compagnie Opinion Public, Le Reflet, Théâtre de Vevey, 20 h.

Jeudi 17.12.2015

A priori, le «hip-hop» et l’identité nationale n’ont pas de rapport. Cette compagnie française a décidé d’exploiter l’art de l’un pour explorer l’autre. Sur scène, huit danseurs font corps avec le drapeau tricolore, et interrogent le fort pouvoir symbolique de cet étendard. Une question d’actu.

Standards, Compagnie Dernière Minute/Pierre Rigal, Théâtre Palace, Bienne (BE), 20 h 15.

Vendredi 18.12.2015

Dans son dernier album, «Supermoon», la Suissesse Sophie Hunger s’est inspirée d’une énergie lunaire. A l’écoute, des titres éclectiques, qui passent de l’anglais au suisse allemand, du spleen à l’émerveillement. On aime. Et on va l’écouter et la voir sur scène ce soir à Fribourg.

Sophie Hunger, Fri-Son, Fribourg, 20 h.

Samedi 19.12.2015

Leur nom est une référence au roman Sur la route de Jack Kerouac. «Moriarty», c’est l’alliance folk rock franco-américaine de cinq comparses réunis autour de la chanteuse Rosemary Standley. Leur dernier album, «Epitaph», joue sur le côté obscur, avec beaucoup d’autodérision. Et des notes d’harmonica.

Moriarty, L’Octogone -Théâtre de Pully (VD), 20 h 30.

Dimanche 20.12.2015

En fil rouge de cette exposition, qui va au-delà de la simple représentation artistique, une référence au décor bleu et blanc sur porcelaine venue de Chine. Une empreinte bleu de cobalt qui se diffuse d’abord au Moyen-Orient, puis en Europe dès le XVIIe siècle, pour imprégner durablement l’art céramique. Treize artistes revisitent cette mondialisation artistique, entre peinture, sculpture et vidéo.

My Blue China, la mondialisation en bleu et blanc, Musée Ariana, Genève, jusqu’au 28 février 2016.

1 / 6

De la neige pour Noël, de Rasmus A. Sivertsen, Petit Black Movie, Genève, dimanche 13 décembre à 16 h 30 à Onex.

© DR
2 / 6

Bob’Art, Compagnie Opinion Public, Le Reflet, Théâtre de Vevey, mercredi 16 décembre à 20 h.

© Pascal Mouri
3 / 6

Standards, Compagnie Dernière Minute/Pierre Rigal, Théâtre Palace, Bienne (BE), jeudi 17 décembre à 20 h 15.

© Pierre Grosbois/Jerrycom
4 / 6

Sophie Hunger, Fri-Son, Fribourg, vendredi 18 décembre à 20 h.

© Marikel Lahana
5 / 6

Moriarty, L’Octogone -Théâtre de Pully (VD), samedi 19 décembre à 20 h 30.

© Emilie Blaser
6 / 6

My Blue China, la mondialisation en bleu et blanc, Musée Ariana, Genève, jusqu’au 28 février 2016.

© DR

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.