Femina Logo

Iconique

L'iconique cardigan pressions d'Agnès b. souffle 40 bougies

Agnès B. créatrice française deux livres biographies

Agnès b., c'est une femme passionnée d’art, une philanthrope avec le cœur bien à gauche, une «catho revendiquée parfaitement rock’n’roll», comme le dit son ami Jean-Charles de Castelbajac.

© Getty

C’est qui?

Agnès b., c’est plus de 250 boutiques dans le monde, l’iconique cardigan à pressions ou l’incontournable T-shirt rayé façon marinière. C’est aussi une femme passionnée d’art, une philanthrope avec le cœur bien à gauche, une «catho revendiquée parfaitement rock’n’roll», comme le dit son ami Jean-Charles de Castelbajac.

Née Agnès Troublé en 1941, à Versailles, la styliste, issue d’un milieu très bourgeois, mère de 5 enfants (de trois pères différents), est aujourd’hui réputée non seulement pour ses vêtements sobres, éthiques, de qualité et intemporels, mais aussi comme galeriste, photographe et mécène.

Pourquoi on en parle?

France Culture, Le Figaro Madame, La Croix… en cette fin 2019, Agnès b. est partout. Il faut dire que cette année est bien chargée. D’une part, elle marque les 40 ans de son cardigan à pressions, dont elle vend encore 20 000 exemplaires annuellement dans le monde. D’autre part, elle vient de lancer la fondation FAB, dédiée à l’art contemporain, et publie deux livres, «Je crois en l’âme» (Ed. Bayard), où elle raconte sa vie par le prisme de la spiritualité, et «Je chemine avec Agnès b.» (Ed. du Seuil), dans lequel elle évoque son parcours: l’enfance passée à jouer dans le parc du château de Versailles, sa première boutique en 1975, ses passions, ses engagements...

Qu’est-ce que les autres en disent?

De John Travolta à Isabella Rossellini ou David Lynch, tout ceux avec qui elle a collaboré aiment sa vision «pure et minimaliste» de la mode et, surtout, la «droiture» dont elle fait preuve dans la vie. A l’instar de François Hollande, ils louent sa «fidélité en amitié» et son «engagement» tant pour soutenir de jeunes artistes que pour s’élever contre les injustices sociales. Isabelle Adjani, elle, admire son énergie et son courage: «C’est sans doute ça, le style et le talent: faire un grand tout avec des petits riens.»

Ce qui la rend heureuse

Depuis l’enfance, elle aime partager: «C’est l’un des grands bonheurs de ma vie. Tout comme j’ai aussi besoin d’aider et de m’engager. Et puis j’ai la foi, qui me porte et me tient: je suis reconnaissante de chaque jour que je vis!»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Saskia vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina