Femina Logo

news mode

Jean Paul Gaultier, chéri de ces dames

Jean Paul Gaultier fait le show

Pour fêter ses 40 ans de carrière, Jean Paul Gaultier s'offre un show aux Folies Bergères, à Paris.

© Peter White Getty-Images

C’est qui?

Adulé par toutes les fashionistas du monde et ami adoré d’innombrables femmes, dont Madonna, Laeticia Casta, Line Renaud, Beth Ditto ou encore sa «si chère» Mylène Farmer, Jean Paul Gaultier le dit tout net: son destin de rêve, il se l’est taillé sur mesure. A l’en croire, tout commence dans un HLM de la banlieue parisienne quand, vers 5 ans, en 1957, sa grand-mère adorée l’initie à la couture et le pousse à créer. Enfant obéissant (!), il fait «comme elle dit». Si bien qu’à 18 ans, il entre chez Cardin, enchaîne les stages chez de grands couturiers et, en 1976, finit par lancer sa griffe en compagnie de Francis, le grand amour de sa vie, mort du sida en 1990.

Les débuts sont «un peu compliqués» financièrement, mais suite au mythique défilé Toy Boy, en 1983, tout change: Gaultier, qui cultive son côté transgressif et original, parvient à imposer la marinière, les nounours en peluche, les corsets à seins (i)coniques, la jupe pour hommes, bref, sa vision personnelle de la création autant que sa volonté de faire rimer «beauté, mixité et humanité».

«La vraie beauté, c’est d’avoir les yeux ouverts comme quand on est enfant…Un œil qui peut voir la beauté là où on ne l’attend pas!»

Pourquoi on en parle?

A 66 ans, histoire de fêter ses 40 ans de carrière, Jean Paul Gaultier réalise un «rêve d’enfant» et présente depuis le 2 octobre dernier Fashion Freak Show, aux Folies Bergère (à voir jusqu’au 30 décembre).

Entre musique, danse et clins d’œil aux artistes qui l’ont influencé – de Cardin à Pedro Almodóvar en passant par Madonna ou Kylie Minogue – cette revue retrace son parcours, de l’enfance à la haute couture. A la clé, quelque 200 costumes estampillés JPG, certains fraîchement créés, d’autres ressortis des archives, mais tous sublimes. Forcément sublimes.

Le pourquoi d’une telle production? «Quand j’avais 9 ans, avec mes parents, on avait regardé la transmission d’un spectacle des Folies Bergère à la télé. J’en avais été tellement bouleversé que je m’étais promis, un jour, d’en monter un !» racontait-il récemment. Promesse tenue…

Pourquoi visiter l’expo Jean Paul Gaultier?

Qu'est-ce que les autres en disent?

Jean Paul Gaultier est-il l’enfant terrible de la mode, comme le surnommaient unanimement les médias dans les années 1980? «Il est surtout un artiste», répondait son mentor, Pierre Cardin, en juillet dernier, ajoutant: «Je suis très fier de lui, de son talent, de sa personnalité!» Tout aussi enthousiaste à son propos, Madonna, elle, recommande chaudement le Fashion Freak Show sur Twitter: «Ne manquez pas de spectacle... #genius #fashion #art #dance #humor ♥️»

Quant à Mylène Famer, dont il est très proche, elle note: «Je considère son travail et ses créations comme des œuvres d’art. A la manière des tatouages, qui l’ont souvent inspiré, il a déjà posé une empreinte indélébile sur l’histoire de la mode, avec sa virtuosité, sa personnalité!» Un avis que partage l’écrivain Jean Teulé, copain d’enfance de Jean Paul, qui déclare: «C’est un hurtebilleur de conventions… Autrement dit, il baise le goût conventionnel en apportant une originalité formidable!»

Patricia Schmid: «Je vis par intuitions et sensations»

Ce qui le fait sortir du lit

«La mode! Ça peut être frivole, et tant mieux, mais ce n’est pas que ça. Avec la mode on peut s’exprimer, on peut dire des choses et ça peut être une façon de communiquer.»

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.