Femina Logo

news mode

Etienne Deroeux pour La Redoute: la nouvelle collab’ mode

FEMINA Quel est votre parcours?
Etienne Deroeux Je suis du Nord de la France. Je suis parti faire mes études en Belgique, à l’Académie d’Anvers pendant un an et j’ai ensuite rejoint La Cambre à Bruxelles, où j’ai étudié pendant deux ans. Je suis ensuite parti pour les Etats-Unis où j’ai eu une offre d’emploi.

Qu’est-ce qui caractérise vos collections?
Il y a donc une triple lecture dans mes collections. J’ai une approche très française en relation à la matière, à l’artisanat et à la fabrication, c’est-à-dire un produit bien construit et avec de belles finitions. Mais je suis également très proche de la philosophie nordique du design, le bon produit au bon prix. A cause de mon expérience américaine, j’ai également une esthétique très graphique, avec des lignes très pures et efficaces, proche du sportswear mais dans une version sophistiquée.

A quel type de femme s’adressent vos collections?
C’est une femme urbaine, active. Il n’y a pas de notion d’âge, j’aime l’idée de ce qui est intergénérationnel. Les collections sont plus axées sur un mode de vie. Le vêtement doit être beau et avoir un bon look sans que cela soit aux dépends des aspects fonctionnels et pratiques. La recherche d’un style «effortless» est vraiment primordiale.

Comment s’est passée la collaboration avec La Redoute?
On m’a contacté pour ce projet, et j’ai accepté tout de suite. Ce qui est marrant c’est qu’on me l’a proposé comme si je pouvais refuser! C’était une volonté que j’avais depuis longtemps, et avec ce projet j’ai l’opportunité de pouvoir d’ouvrir la marque à un plus large public. Le catalogue est distribué dans différents pays, ce qui permet d’ouvrir les frontières et d’ainsi faire connaitre ma marque.

Quels sont vos projets d’avenir?
J’ai une première présentation officielle à Paris en septembre 2015, c’est très important d’être dans le circuit officiel des Fashion Weeks. Il n’y a pas de grands changements pour le moment, juste l’envie de faire évoluer et grandir la marque de façon pérenne.

Votre plus grand rêve?
J’aimerais dans l’avenir pouvoir avoir mes propres boutiques, parce que je trouve que c’est un jalon important dans la communication de mon univers. La vente directe en boutique m’intéresse parce qu’on est en relation proche du client.

Pull blanc et pantalon rose, Etienne Derouex pour La Redoute
1 / 3

Collection Etienne Derouex pour La Redoute automne-hiver 2015-2016.

© DR
Top et jupe à carreaux, Etienne Derouex pour La Redoute
2 / 3

Collection Etienne Derouex pour La Redoute automne-hiver 2015-2016.

© DR
Ensemble blanc Etienne Derouex pour La Redoute
3 / 3

Collection Etienne Derouex pour La Redoute automne-hiver 2015-2016.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina