Femina Logo

Quand Karl Lagerfeld prend les paris, le spectacle est évidemment au rendez-vous. Pour l'occasion, le couturier a transformé le Grand Palais en opulent casino: les stars, notamment Julianne Moore, Vanessa Paradis et Kristen Stewart, ont pris place autour de tables de blackjack pour admirer le défilé. Lagerfeld a choisi d'habiller ses mannequins en starlettes des années 20.

Vêtus de shorts, coiffés d'un carré strict, les modèles arborent un maquillage spectaculaire. Les sourcils sont très marqués et la bouche, habillée d'un rouge profond.

L'esthétique carrée se retrouve dans toute la collection, notamment dans les indispensables tailleurs droits. Les épaules sont soulignées par le volume des vestes et les cols larges deviennent parfois hauts et militaires. L'aspect pratique n'a pas été oublié : les vestes en laine oversize aux revers contrastés comportent des poches larges et profondes. Les jupes sont généralement étroites et tombent sur le genou dans un style assez traditionnel.

Classique de la maison, la veste matelassée reste de mise. Elle se modernise toutefois grâce à des tissus semi-transparents aux nuances métallisées. Les cols en cuir et les ourlets brillants offrent encore un peu plus d'allure à ce style classique.

Une vision du futur

L'idée: prendre la veste la plus emblématique du 20e siècle et la propulser dans le 21e siècle, «ce qui était techniquement inimaginable au moment de son lancement», explique le couturier.

Lagerfeld a en effet profité du défilé pour présenter des vestes entièrement faites d'une seule pièce de tissu, grâce à une technique 3D appelée «Frittage sélectif par laser» (Selective Laser Sintering), pour obtenir le fameux faux effet matelassé. Il prouve ainsi que si ses inspirations surgissent du passé, la vision Chanel est, elle, bien ancrée dans le futur.

Si les silhouettes restent éminemment structurées, la taille empire, les perles et le tulle apportent un peu de légèreté aux robes de la collection. Ne perdant rien de leur sophistication, elles adoptent une dimension spectaculaire amplifiée par l'usage de sequins et de plumes, ainsi que par l'ajout de tissus semi-transparents.

Clou du défilé, Kendall Jenner incarne une «mariée militaire» en voile et tailleur pantalon soyeux.

mannequin qui défile habillée en blanc
1 / 3

Chanel haute couture automne-hiver 2015-2016.

© AFP Photo/Patrick Kovarik
mannequin qui défile habillée en blanc
2 / 3

Chanel haute couture automne-hiver 2015-2016.

© AFP Photo/Patrick Kovarik
lieu du défilé chanel haute courute 2015-2016
3 / 3

Chanel haute couture automne-hiver 2015-2016

© AFP Photo/Patrick Kovarik

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.