Femina Logo

Le défilé de la marque néo-zélandaise Confitex, lors de la récente fashion week d’Auckland, a dû en laisser plus d’un sans voix. Culottes, bodies ou strings, au total pas moins de trente modèles de lingerie fine, ont eu l’honneur de défiler sur le podium. Des créations en apparence similaires à celles de n’importe quel autre grand couturier, à cette différence près: ces sous-vêtements, dessinés par le styliste Frantisek Riha-Scott, ont été spécialement conçus pour des hommes et des femmes souffrant d’incontinence. Un mal qui affecte une femme sur deux au-delà de 60 ans, mais aussi des femmes plus jeunes, notamment après un accouchement par voie basse.

Une femme sur deux

Cofondée par Frantisek Riha-Scott et par le Dr Marc Davey, la marque a été créée dans le but d’insuffler un esprit positif et à améliorer la vie des personnes incontinentes. «Une vessie qui fonctionne mal n’est pas une raison pour empêcher les gens de profiter à fond de leur vie quotidienne», affirme Frantisek Riha-Scott.

La technologie brevetée par Confitex a permis de créer des sous-vêtements à trois couches, lavables et absorbants, résistants à l’eau et sans compresse. Donc aucun effet matelassé, comme dans les culottes habituelles destinées à l’incontinence urinaire, pour cette lingerie fine identique en apparence à la lingerie classique.

Touchant une personne sur quatre dans le monde, l’incontinence reste encore très tabou, rapporte le site allodocteurs.fr. Seule une femme sur quatre oserait en parler à son médecin.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.