Femina Logo

news mode

3 questions à Christa de Carouge, designer de mode suisse

3 questions à Christa De Carouge

Installation de Christa De Carouge à la Kunsthaus de Zoug.

© Kunsthauszug

FEMINA Il est rare qu’un visiteur puisse toucher des pièces exposées. Pourquoi est-ce possible dans votre exposition?
CHRISTA DE CAROUGE C’est vrai que c’est rare! Le but est d’inviter le spectateur à réfléchir sur le vêtement et surtout sur la notion d’habiter un vêtement. Dans l’exposition, il y a une grande pièce avec des miroirs, c’est là que se trouvent les vêtements à toucher ou à essayer. On peut se regarder avec les pièces portées, jouer avec, vivre avec. Et moi je serai souvent présente pour guider les gens.

D’où vous est venue l’idée du vêtement qui se mue en habitat?
Vous savez, je travaille comme un architecte. Les coupes de mes vêtements en témoignent. D’ailleurs, j’ai fait une installation avec un vêtement mis à plat sur le sol comme sur des plans d’architectes. Ensuite, la notion d’habitat vient d’une envie d’offrir le confort et la durabilité d’une pièce à la personne qui porte mes créations.

Comment faire si on n’y connaît rien en mode? Quel conseil donneriez-vous?
Il faut d’abord s’aimer. Ensuite, choisir ce qu’on porte avec amour. Je m’habille pour aimer mon vêtement, je le soigne et je le porte jusqu’à l’usure. Et ça, c’est très important pour moi désormais.

«Christa De Carouge» à la Kunsthaus de Zoug, jusqu’au 18 février 2018.


A lire aussi:
«Little Maille»: l'enseigne de tricots lausannoise qui nous fait craquer
Vivre (mieux) avec moins
HEAD Genève: portraits de quatre jeunes créatrices dans le vent

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.