Femina Logo

news beauté

Le selfie, notre nouveau dermatologue?

Capture 21
© Getty

«Quel âge avez-vous?» demande l’application propulsée par la marque Olay. Légèrement sceptiques, nous inscrivons le nombre de nos printemps (et pas question de tricher, sinon ça ne marche pas.) Une fois cette information enregistrée, «Skin Advisor» demande une photo de nous, un «selfie», sur laquelle nos cheveux sont tirés en arrière, nos lunettes ôtées et si possible notre maquillage éliminé. Ces critères nous rappellent sensiblement ceux du photomaton que nous côtoyons à contrecœur lorsque vient l’heure de mettre à jour notre passeport.

Après avoir analysé le selfie (nous menant à nous demander dans quel recoin virtuel finira ce magnifique cliché…), l’application poursuit avec une série de questions concernant notre routine de soins: «De quoi vous plaignez-vous lorsqu’il s’agit de votre peau?», «Quels produits utilisez-vous le soir?» Nous y répondons en toute sincérité, même questionnées sur nos habitudes de démaquillage ou notre utilisation de crèmes avec SPF (ahem…).

C’est alors que vient le moment de la récompense: l’application nous révèle quelles zones de notre visage se portent bien, ainsi que celles qui mériteraient davantage d’attention. Elle nous propose ensuite une sélection personnalisée de produits de la marque Olay.

Diagnostic fiable ou stratégie marketing?

…ou peut-être les deux? Ayant intégré l’analyse de plusieurs dizaines de milliers de visages, l’application serait capable de détecter l’âge, les problèmes de l’épiderme et les zones à surveiller, nous suggérant de changer certaines de nos habitudes. Il ne s’agit pas de la première application fournissant une analyse cutanée, mais peut-être «Skin Advisor» symbolise-t-elle la naissance du conseil beauté 2.0.?

Evidemment, confrontées à des diagnostics surprenants, une certaine inquiétude nous saisit et nous souhaitons immédiatement nous offrir les produits salvateurs; lesquels doivent certainement marcher, mais qu’on n’aurait tout de même pas pensé à acheter sans l’analyse fournie par Olay.

Au temps où les applications fleurissent à une vitesse infreinable et où la personnalisation devient de plus en plus importante, est-ce le début d’une nouvelle tendance pour l’industrie des cosmétiques? L’avenir nous le dira. En attendant, on est un peu inquiètes pour l’affaissement des coins de notre bouche, nous…


A lire aussi:
Une appli pour visualiser sa prochaine coupe de cheveux
20 - 30 - 40 - 50 ans: conseils pour sublimer sa peau
4 recettes de jus et de smoothie pour une peau repulpée

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.