Femina Logo

soins & bien-être

Démaquillage: quels sont les produits qui fonctionnent?

Huile, lait, eau micellaire, gel… Il existe une multitude de possibilités lorsque l’on lorgne du côté du rayon «démaquillants» de sa parfumerie ou de son supermarché. Comment savoir quelle est celle qui répond le mieux à ses besoins? «Il est primordial de connaître son type de peau afin de pouvoir ensuite choisir la routine de nettoyage idéale», note William Robinson, national make-up artist pour Lancôme Suisse. Les peaux sèches préféreront les laits et huiles pour leur côté hydratant, les peaux grasses miseront sur les mousses et les gels tandis que les mixtes jongleront entre les différentes textures.

Changer son rituel démaquillage à chaque saison

Et pas question d’utiliser les mêmes produits 365 jours par an. «Notre épiderme change à chaque saison, il est important d’adapter son rituel de démaquillage», rappelle l’expert. On reste ainsi attentive aux petites rougeurs, tiraillements ou boutons qui pourraient apparaître. Notre peau subit également des changements liés aux hormones, ou à l’âge. Remettre régulièrement ses produits en question, c’est s’assurer de répondre au mieux à ses exigences.

Le combo démaquillant + lotion reste une valeur sûre: il permet d’éliminer les résidus de maquillage, de rafraîchir la peau et de la préparer pour la routine de soin. Néanmoins, il n’est pas forcément nécessaire de se démaquiller systématiquement:

Si l’on utilise seulement une BB cream et/ou un maquillage très léger, un produit nettoyant peut suffire, remarque William Robinson. Mais si on porte beaucoup de make-up, cela est primordial. Rappelons qu’il est scientifiquement prouvé que ne pas se démaquiller avant de se coucher accélère le vieillissement de la peau.

Quoi de neuf au rayon démaquillants?

L’éponge konjac

Les Japonaises en raffolent: cette éponge naturelle permet un nettoyage efficace et profond du visage. Les propriétés exfoliantes du konjac débarrassent la peau des cellules mortes et régulent l’excès de sébum. A utiliser après le démaquillage.
Eponge nettoyante en konjac Kiko Milano, 5 fr. 90.

La chantilly

Pour booster l’efficacité de nos nettoyants, il suffirait de les monter en neige. C’est du moins ce que prétendent nos amies coréennes. Mode d’emploi: placer une noisette de son produit favori, ajouter un peu d’eau purifiée et actionner son batteur à main. On obtient ainsi une mousse légère et aérienne qui caresse la peau tout en dégommant les résidus de maquillages et la saleté. On teste?
Marshmallow Whip Maker Nooni, 6 dollars sur Amazon.

Le zéro déchet

Exit les disques à démaquiller jetables, on opte pour la version réutilisable. Fabriqués pour durer, ils sont réalisés en bambou ou en fibre végétale et se lavent simplement en machine. On trouve les cotons démaquillants lavables dans de nombreux magasins bio, drogueries, pharmacies ainsi que sur Internet (par exemple le site simplybio.ch).


A lire aussi:
Beauté naturelle: 6 conseils pour être belle sans fond de teint
2017: les 8 produits essentiels qu'il vous faut
Cosmétiques: quand se démaquiller ne rime plus avec corvée

1 / 7

Huile démaquillante micellaire aux pétales de rose Nuxe, 22 fr. 20 les 150 ml.

© DR
2 / 7

Crème démaquillante défatigante et énergisante à la grenade Sephora, 7 fr. 50 les 50 ml.

© DR
3 / 7

Gel démaquillant yeux à l’aloe vera Deborah Milano, 14 fr. les 150 ml.

© DR
4 / 7

Huile nettoyante pétales à l’extrait de pivoine L’Occitane en Provence, 42 fr. les 200 ml.

© DR
5 / 7

Lait démaquillant apaisant Bobbi Brown, 61 fr. les 200 ml.

© DR
6 / 7

Soin démaquillant hydratant et apaisant Ell’ixir by Bains de Saillon, 19 fr. les 100 ml.

© DR
7 / 7

Démaquillant nettoyant moussant Miel-en-Mousse au miel d’acacia Lancôme, 36 fr. les 200 ml.

© DR

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.