Femina Logo

Bien dans sa peau

Comment bien choisir son démaquillant

«Comment?! Tu utilises encore une eau micellaire? Mais ça dessèche la peau!» Si vous avez l’impression de faire tout faux en matière de démaquillage, voici une petite mise à niveau. Que vous portiez du fond de teint et du mascara ou non, le démaquillage est indispensable, pour éliminer poussière, pollution et excès de sébum, voire filtres solaires. Reste à trouver la galénique qui convient le mieux à son type de peau. On a demandé conseil à la Vaudoise Géraldine Pfulg, qui crée des routines beauté sur mesure avec sa marque Green Beauty Square: «Ma recommandation est toujours d’utiliser un produit huileux qui est le plus efficace pour dissoudre en douceur le maquillage et tous les pigments colorés.»

Peau grasse vs peau sèche

Tout est affaire de ressenti. Certains produits laissent un film protecteur, une sensation de confort que les peaux sèches apprécient. Les peaux mixtes et grasses préfèrent une formule avec une petite quantité de tensioactifs qui la fait mousser et qui se rince sans laisser de résidus.

Peau jeune vs peau mature

En parlant d’âge, les besoins diffèrent. «Une peau jeune aura généralement besoin d’utiliser une routine de démaquillage-nettoyage qui permet d’éviter l’obstruction des pores et de laisser la peau parfaitement propre», selon la spécialiste. Après 40 ans, on peut profiter de ce moment et de la texture huileuse pour s’offrir 5 à 10 minutes d’automassage liftant et/ou drainant. «La douceur et le respect du film hydrolipidique restent un must absolu pour une peau saine à tout âge.»

Pour les inconditionnelles des eaux micellaires, il en existe aujourd’hui de très douces, bios, tout à fait recommandables. L’important pour Géraldine Pfulg est d’écouter sa peau et les signaux qu’elle nous envoie. 

L’avis de l’experte

Géraldine Pfulg, créatrice de Green Beauty Square

«Je recommande le double nettoyage (première étape à l’huile pour démaquiller puis avec un produit moussant pour parfaire le nettoyage, ndlr) surtout si l’on porte une protection solaire et/ou du maquillage sur le teint. Si ce n’est pas le cas, l’utilisation d’un savon de fabrication artisanale – à savoir saponifié à froid et surgras – peut suffire si la peau le tolère, car il permet de retirer les particules liposolubles (sébum, pollution, phases grasses des soins cosmétiques) et les particules hydrosolubles (sueur, poussières, phases aqueuses des soins cosmétiques). Il arrive que la dureté de l’eau entraîne une sensation de tiraillement après le nettoyage, dans ce cas l’utilisation d’un hydrolat ou d’une eau florale permet de retrouver du confort cutané.»

1 / 9

Démaquillant L'Huile Lactée, Green Beauty Square, 34 fr. les 100 ml

2 / 9

Eau micellaire douceur, visage & yeux, bio, Melvita, env. 14 fr. les 300 ml.

© DR
3 / 9

Huile-en-gel Éveil à la Mer, visage et yeux, Thalgo, 35 fr. les 125 ml.

© DR
4 / 9

Huile démaquillante On the Wild Side, 41 fr. les 100 ml.

© DR
5 / 9

Centella Cleansing Balm, démaquillant fondant en baume, Erborian, env. 39 fr. les 80 g.

© DR
6 / 9

La crème douce démaquillante, bio, Absolution, 36 fr. les 100 ml.

© DR
7 / 9

Huile démaquillante visage et yeux, Respire, 23 fr 50 les 150 ml.

© DR
8 / 9

Crème micellaire démaquillante jeunesse Nue, Payot, 34 fr. les 150 ml.

© DR
9 / 9

Poudre démaquillante bio, Couleur Caramel, env. 14 fr. les 30 g.

© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Dans vos écouteurs

E88: 3 exercices de respiration pour contrer le stress des Fêtes

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné