Femina Logo

La question

«Je connais un homme avec lequel j’entretiens une tension érotique. Nous n’avons jamais eu aucun contact et je ne suis pas sûre de vouloir passer à l’acte. Que faire de cette ambivalence?» [Marion, 38 ans]

La réponse

Chère Marion, votre questionnement concerne une dimension constitutive du désir érotique: la tension entre l’imaginaire et la réalité. Dans le fantasme, vous pouvez imaginer une infinité de possibilités sexuelles et sensuelles. Vous pouvez penser que cet homme est doux ou sauvage, entreprenant ou au contraire soumis à votre plaisir. Et bien d’autres choses encore. L’épreuve de la réalité peut elle aussi revêtir une forme d’excitation et de jouissance très intense. Cela surtout si vous vivez la part de vos fantasmes qui vous allument ou si, au contraire, vous découvrez dans cette rencontre des ingrédients érotiques différents et susceptibles de vous plaire. Cependant, ce passage à l’acte peut également s’avérer décevant, et la réalité pourrait se situer bien au-dessous de vos attentes. La question est de savoir si vous préférez vivre avec le regret d’être passée à côté de cette expérience, ou le remord de l’avoir vécu, et de trouver le tout moins savoureux que prévu.

Un deuxième point important tient en la prise de conscience de ce qui freine la rencontre. Quelles sont les valeurs qui vous retiennent? Il y a de nombreuses bonnes raisons de ne pas vouloir aller plus loin. Parmi elles revient fréquemment la question de la fidélité. Etes-vous en couple? Si oui, ce dernier repose-t-il sur un principe d’exclusivité? Une autre raison qui est souvent avancée est le plaisir tiré de cette tension: pour certains d’entre nous, l’échange sexuel voire la jouissance orgastique ne sont pas des buts en soi. Le maintien de cette sensation «électrique» ou du jeu relationnel devient alors un point névralgique de l’érotisme: c’est ce qui éveille le désir, l’excitation, voire même l’orgasme.

Le tout pour vous est de vous demander ce qui importe le plus et d’évaluer les conséquences des différentes possibilités. Dans tous les cas, la vie est faite d’une multitude de frustrations. Quelle que soit votre décision, vous devrez renoncer aux autres voies possibles.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


A lire aussi:
Je ne ressens pas ou peu de désir pour la sexualité
Faut-il avoir plusieurs expériences sexuelles avant le mariage?
«Sexting»: comment être une reine de la prose coquine?

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.