Femina Logo

sexo

Ménopause: influence mineure sur les troubles sexuels

Des chercheurs suisses et britanniques ont cherché à comprendre si les bouleversements hormonaux induits par la ménopause pouvaient être responsables des troubles sexuels observés.

La ménopause, qui correspond à la fin de la période reproductive de la femme et à l'arrêt des règles, se déclenche principalement entre 45 et 55 ans. Elle engendre divers changements physiologiques et psychologiques s'accompagnant de symptômes transitoires tels que bouffées de chaleur, suées nocturnes, troubles du sommeil, sécheresse vaginale et sautes d'humeur principalement. Des troubles de la libido et l'absence de désir sexuel peuvent également survenir.

Les chercheurs se sont appuyés sur une compilation de précédentes études qui ont déjà mis en lumière «le déclin de la réponse sexuelle» tout autant que l'augmentation de «troubles sexuels plus marqués» comme une conséquence du vieillissement et de la ménopause. Pendant 4 ans, ils ont suivi 507 femmes britanniques, dont 178 étaient en période de pré-ménopause et 329 étaient déjà ménopausées. Ils ont comparé leur sexualité.

Les résultats de leur étude, publiée dans la revue The Journal of Sexual Medicine du 4 mai, indiquent que les troubles de la sexualité sont plus fréquents après la ménopause qu'avant cette période. Toutefois, 22,2% des femmes non encore ménopausées ont développé des troubles sexuels, alors que ce chiffre était de 23,2% dans l'autre groupe, celui des femmes ménopausées, un résultat très proche, constatent les chercheurs. D'autre part, la part des femmes ayant vu leur sexualité décliner était similaire dans les deux groupes: 7,4% pour les femmes pré-ménopausées versus 7,6% pour les autres.

Durant 4 ans, le fonctionnement de la sexualité des femmes étudiées est restée à un viveau «modérement stable», conclut l'étude. Les principaux indicateurs prédictifs de changements sont le désir et l'excitation sexuelle, un facteur explicatif possible de la sexualité des femmes. Malgré les effets liés à la ménopause, la satisfaction sexuelle des femmes peut continuer à progresser après la ménopause, estiment les chercheurs. Les troubles sexuels peuvent quant à eux se résorber spontanément. L'âge n'est pas un facteur de risque général de la dysfonction sexuelle des femmes, note l'étude qui indique aussi que les femmes ménopausées pouvaient se sentir plus à l'aise avec leur sexualité, trouvant d'autres moyens d'apprécier une vie sexuelle saine.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.