Femina Logo

Question

Depuis que je prends un antidépresseur, ma libido est réduite à néant, je ne lubrifie presque plus, mes sensations restent pauvres et je ne parviens plus à atteindre l’orgasme. Suis-je condamnée à la frustration de graviter en périphérie du plaisir jusqu’à l’arrêt de mon traitement? [Fanny, 22 ans]

Réponse

A votre jeune âge et au début d’une relation de couple, je comprends bien votre déception et votre frustration. Vous continuez à faire l’amour avec votre ami, que vous aimez infiniment, uniquement pour son plaisir à lui, en simulant le vôtre, alors qu’auparavant vous atteigniez facilement l’orgasme par stimulation clitoridienne. Et les bons souvenirs auxquels vous vous raccrochez sont en train de s’estomper.

Il est vrai que presque tous les antidépresseurs ont pour effet secondaire de retarder la survenue de l’orgasme. Ce qui les rend fort utiles et efficaces dans le traitement de l’éjaculation précoce masculine! Les hommes se plaignent donc rarement de cet impact sexuel qui leur rend plutôt service. Il en va autrement des femmes, en général beaucoup plus lentes à atteindre l’acmé du plaisir. Faites-vous partie de celles-là?

Vous ne me précisez pas si vous parvenez encore à jouir quand vous vous caressez seule, en jouant avec vos fantasmes érotiques ou un vibromasseur? Souvent, celles qui pratiquent la masturbation conservent leur faculté orgasmique en solo, ce qui constituerait un exutoire utile et précieux dans votre situation.

En revanche, la baisse de désir et d’intérêt pour le sexe est faussement attribuée aux médicaments. Elle est en effet sur tout consécutive aux troubles de l’humeur. Si un médecin vous a prescrit un antidépresseur, c’est que vos problèmes anxiodépressifs étaient suffisamment importants pour perturber votre quotidien. Quand le traitement aura fait effet, quand vous sentirez que votre moral s’améliore, vous retrouverez de l’énergie et de l’entrain dans la vie en général, mais aussi dans l’intimité. Dès lors, vous pourrez diminuer la dose d’antidépresseur, ou l’espacer, et retrouver vos capacités sexuelles . Ne soyez pas trop impatiente… Récupérer complètement votre faculté orgasmique peut prendre quelques semaines après l’arrêt médicamenteux, l’équilibre interne du métabolisme de la sérotonine étant fort subtil et délicat.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina