Femina Logo

Question

Depuis que je prends un antidépresseur, ma libido est réduite à néant, je ne lubrifie presque plus, mes sensations restent pauvres et je ne parviens plus à atteindre l’orgasme. Suis-je condamnée à la frustration de graviter en périphérie du plaisir jusqu’à l’arrêt de mon traitement? [Fanny, 22 ans]

Réponse

A votre jeune âge et au début d’une relation de couple, je comprends bien votre déception et votre frustration. Vous continuez à faire l’amour avec votre ami, que vous aimez infiniment, uniquement pour son plaisir à lui, en simulant le vôtre, alors qu’auparavant vous atteigniez facilement l’orgasme par stimulation clitoridienne. Et les bons souvenirs auxquels vous vous raccrochez sont en train de s’estomper.

Il est vrai que presque tous les antidépresseurs ont pour effet secondaire de retarder la survenue de l’orgasme. Ce qui les rend fort utiles et efficaces dans le traitement de l’éjaculation précoce masculine! Les hommes se plaignent donc rarement de cet impact sexuel qui leur rend plutôt service. Il en va autrement des femmes, en général beaucoup plus lentes à atteindre l’acmé du plaisir. Faites-vous partie de celles-là?

Vous ne me précisez pas si vous parvenez encore à jouir quand vous vous caressez seule, en jouant avec vos fantasmes érotiques ou un vibromasseur? Souvent, celles qui pratiquent la masturbation conservent leur faculté orgasmique en solo, ce qui constituerait un exutoire utile et précieux dans votre situation.

En revanche, la baisse de désir et d’intérêt pour le sexe est faussement attribuée aux médicaments. Elle est en effet sur tout consécutive aux troubles de l’humeur. Si un médecin vous a prescrit un antidépresseur, c’est que vos problèmes anxiodépressifs étaient suffisamment importants pour perturber votre quotidien. Quand le traitement aura fait effet, quand vous sentirez que votre moral s’améliore, vous retrouverez de l’énergie et de l’entrain dans la vie en général, mais aussi dans l’intimité. Dès lors, vous pourrez diminuer la dose d’antidépresseur, ou l’espacer, et retrouver vos capacités sexuelles . Ne soyez pas trop impatiente… Récupérer complètement votre faculté orgasmique peut prendre quelques semaines après l’arrêt médicamenteux, l’équilibre interne du métabolisme de la sérotonine étant fort subtil et délicat.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.