Femina Logo

Chronique sexe

Les plaisirs insoupçonnés de la demi-molle

Les plaisirs insoupconnes de la demi molle illustration petites luxures

«La demi-molle peut venir stimuler plus intensément le premier tiers du vagin, qui regorge de terminaisons nerveuses, puisque contenant également la zone G, fameux point de jonction entre l’urètre, les bulbes du clitoris et les glandes para-urétrales.» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Souvent dénigrée, pensée comme une manifestation amoindrie du désir et de l’excitation sexuels, reléguée à un sentiment d’insuffisance, la demi-molle semble pour certaines personnes manquer de consistance. Les chimistes, d’ailleurs, pourraient abonder: «Une demi-molle, oulah, ce n’est pas très dense, tout ça.» Et pourtant, ce qu’elle peut peser lourd, dans un contexte où la performance est trop souvent encore attendue, valorisée. Puisqu’elle est ce moment où se rencontre la vulnérabilité, le corps qui échappe au contrôle, se montre dans sa singularité.

Si la bandaison ne se commande pas, sa qualité non plus.

À noter que si la demi-molle devient récurrente, voire la seule qualité d’érection, un petit contrôle médical vaut la peine – il peut en effet s’agir d’une alerte comme quoi les vaisseaux se bouchent.

Stimulation du vagin

Mis à part cela, la demi-molle n’est pas nécessairement d’une qualité moindre, mais juste différente, qui permet par ailleurs d’autres jeux. Comme par exemple pouvoir prendre le vit longuement, entièrement dans la bouche, le malaxer, ce qui – comme le rapportent certaines personnes – amène des sensations fortes, agréables et différentes de quand les corps caverneux et spongieux sont complètement gorgés. Pour toutes les personnes impliquées, d’ailleurs!

Tout comme lors d’une pénétration vaginale, la demi-molle peut venir stimuler plus intensément le premier tiers du vagin, qui regorge de terminaisons nerveuses, puisque contenant également la zone G, fameux point de jonction entre l’urètre, les bulbes du clitoris et les glandes para-urétrales (aux structures semblables aux tissus prostatiques)…

Certaines personnes rapportent d’ailleurs se sentir mieux remplies par une demi-molle que par une verge en pleine érection!

Comme quoi la demi-molle n’est pas nécessairement un bémol dans la partition…

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné