Femina Logo

La question

Je suis confus car j’ai toujours pensé que ma sexualité s’épanouirait enfin dans un contexte échangiste. En fait, il n’en est rien; je réalise ce fantasme avec ma compagne et pourtant mon excitation et mon érection ne sont pas du tout aussi fortes qu’à la maison «entre 4 yeux». Qu’est-ce qui se passe? [Thomas, 35 ans]

La réponse

Fantasme et réalité constituent parfois deux mondes bien différents sur tous les plans: émotionnel, sensoriel, érotique… Deux interrogations me viennent à l’esprit: comment avez-vous construit cette croyance que l’échangisme serait votre idéal? Et quels sont les éléments de réalité qui vous déçoivent une fois que vous réalisez ce fantasme?

Tout d’abord, qu’est-ce qui vous a convaincu que votre épanouissement sexuel se trouverait dans l’échangisme? Est-ce un fantasme exclusif et nécessaire dans votre imaginaire depuis toujours? Vous sentez-vous limité dans votre capacité à érotiser la relation monogame sans partage, dans le sens où cette sexualité ne vous fournit pas suffisamment d’excitation à long terme? Ressentez-vous le besoin de vous comparer à d’autres hommes, à vous valoriser au travers de l’exhibition de votre partenaire? Ou encore, souhaitez-vous vous rapprocher (symboliquement, via l’échange) d’autres hommes que vous percevez comme particulièrement virils ou attirants? Aviez-vous imaginé qu’un contexte sans affect (et sans grand intérêt pour qui vous êtes en tant que personne) vous permettrait de vous libérer?

La réalité semble tout autre, et vous êtes déçu. Finalement, ce vécu révèle peut-être des éléments intéressants de votre fonctionnement et de vos besoins. Certains hommes rapportent que leur déception face à l’échangisme est due au sentiment que l’autre femme ne les désire pas véritablement, ou que le «partage» de leur propre femme ne leur est pas si confortable que cela, ou encore que le nombre plus important de stimuli visuels les déconcentre en quelque sorte. Parfois aussi, le contexte est excitant mais l’autre femme ne les attire pas assez.

Ces questions sont tout sauf faciles mais vous semblez vouloir approfondir la connaissance de vous-même. L’enjeu est votre épanouissement sexuel et il en vaut la peine.

Notre experte

Cette semaine, envoyez vos questions à Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC: laurence.dispaux@femina.ch


A lire aussi:
Que font les Suisses sous la couette?
A 40 ans, je suis attirée par les hommes plus jeunes
Mon mari est accro au porno… que faire?

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.