Femina Logo

foot fetish

Fétichiste des pieds? Cette chronique sexe est pour vous!

Fetichiste des pieds cette chronique sexe est pour vous PETITESLUXURES

«La peau du pied a ses particularités, et chaque personne ressent les sensations différemment: de chatouillis insupportables aux caresses orgasmiques, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Partie du corps située à l’extrémité sud de celui-ci, le pied est pourtant régulièrement central dans l’érotisme de certaines personnes pour qui le(s) pied(s), c’est le pied. Comme quoi, loin des yeux, mais près du cœur.

Le rapport aux petons est rarement neutre: soit cela dégoûte un peu (ou beaucoup), soit cela excite un peu (ou beaucoup, voire beaucoup beaucoup) – et l’on peut avoir une pensée compatissante en cette période estivale pour ces deux types de personnes. Dans le dernier cas, on parlera de foot fetish, une forme d’adoration des pieds – ce qui est sans doute le fétichisme le plus répandu. Après, chacun ses goûts – et ses odeurs –, comme on peut bien l’imaginer.

Du pied chaussé au pied nu, du propre au «sale», du naturel au sophistiqué, du courbé au plat, de la chaussure à la chaussette (de tennis), il y a de quoi trouver fétichiste à son pied, quelles que soit l’apparence et la constitution de celui-ci! Tant mieux ou tant pieds.

(Foot) job

En plus de l’aspect visuel souvent investi, il y a tout l’aspect sensoriel: la peau du pied a ses particularités, et chaque personne ressent les sensations différemment: de chatouillis insupportables aux caresses orgasmiques, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Cette sensibilité particulière – voire sensuelle ou sexuelle – peut peut-être s’expliquer «logiquement» si l’on regarde l’homonculus (là où s’établit une carte sensorielle de notre corps, dans le cerveau): les pieds se trouvant à côté… des organes génitaux. Pas si étrange si l’on pense à la moelle épinière et ses terminaisons nerveuses nourrissant le bas du corps en partant du sacrum!

Si l’on est sensible et ouvert à l’exploration, trouver le bon moyen de les stimuler est tout un art. Cela peut se faire de façon directe (lécher, sucer, malaxer), mais aussi de façon plus douce ou indirecte, en jouant à les glisser dans les draps, ou en les utilisant pour masser l’autre – en mode massage thaï, ou de manière plus sexuelle en caressant, pressant, son sexe, avec et entre eux, ou entre les orteils si la souplesse le permet – mais oui, c’est du (foot) job!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné