Femina Logo

sexo

«Est-il possible que je ne connaisse jamais d'orgasme avec mon copain?»

Camelia sutra absence orgasme mec question suis je normale

Si l'excitation féminine commence avant tout dans le cerveau, elle recquiert également de la patience et des préliminaires prolongés: un homme peut atteindre l'orgasme en 2 minutes, mais il en faudrait une vingtaine, en moyenne, pour une femme.

© Thought Catalog

«Bonjour Camelia,

Voilà presque trois ans que je suis avec mon amoureux. Tout se passe bien entre nous, mais je n'ai jamais réussi à atteindre l'orgasme durant nos rapports. Je ne comprends pas d'où vient ce problème, sachant que j'en ai déjà eu plusieurs toute seule. Je suis parfois très excitée durant nos ébats, mais peut-être pas suffisamment pour jouir. À chaque fois que j'essaie d'en parler avec mon chéri, il le prend personnellement et se sent blessé par mes propos. Je pense qu'il n'essaie pas vraiment de dédier toute son attention à mon plalsir, mais je me demande aussi si cela ne vient pas de moi. Est-ce possible que je sois une femme qui ne puisse pas avoir d'orgasme au lit?

Merci d'avance pour votre réponse

Mylène»

Ma chère Mylène,

Un grand merci d'avoir eu le courage de m'écrire. Je comprends entièrement les doutes qui vous assiègent et le sentiment d'injustice qui les accompagne peut-être: pourquoi moi? Pourquoi je n'y arrive pas? Est-ce de ma faute? Mon corps présente-t-il un dysfonctionnement? Tant de questions qui se bousculent dans la tête de nombreuses femmes, après que des générations et des générations (d'hommes) aient relégué le plaisir féminin au second plan, sans se soucier de ce qui ne concerne pas notre capacité à procréer... Pas étonnant que nous soyons perdues, emplies de doutes, et qu'il nous soit parfois difficile d'en parler! D'ailleurs, vous êtes très loin d'être la seule à rencontrer ces difficultés, ou à vos poser toutes ces questions!

Je tiens à vous rassurer d'emblée sur le dernier point que vous évoquez dans votre message: non, vous n'êtes pas condamnée à une vie privée d'orgasmes! Vous écrivez en avoir déjà expérimenté plusieurs, en vous masturbant, toute seule. Cela prouve effectivement que votre corps est tout à fait «capable» de ressentir le grand frisson. Ne vous inquiétez pas, ma chère Mylène: vous avez tout ce qu'il faut pour connaître le paroxysme du plaisir. Il va simplement falloir vous pencher un peu sur le chemin qui sera susceptible de vous y mener.

Suis-je «normale»?

Si la science a souligné l'existence d'une forme de dysfonctionnement sexuel féminin (qui peut mener à une impossibilité d'avoir un orgasme), celui-ci ne se caractérise absolument pas par ce que vous décrivez!

Ainsi que l'explique notamment le Dr Sherry A Ross dans une interview passionnante accordée au «Independent», les troubles féminins les plus communs se résument à une libido basse (soit l'absence de désir sexuel, ou un sentiment de désintérêt), des douleurs durant les rapports sexuels ou une aversion face aux relations intimes. Si vous rencontrez l'un ou plusieurs de ces symptomes, je vous encourage à consulter votre gynécologue, qui saura vous éclairer et vous proposer des solutions.

Toutefois, en parcourant votre message, je ne décèle aucun signe alarmant: vous évoquez votre désir, ainsi que le plaisir que vous ressentez au moment de vos ébats, moments que vous semblez apprécier sincèrement. Tout se passe probablement dans votre esprit, qui n'ose peut-être pas s'abandonner totalement, en enchaînant des pensées telles que «Suis-je bien épilée?», «Quand va-t-il arriver, ce fichu orgasme?!» et «J'espère qu'il prend son pied». (À nouveau vous ne seriez pas la seule!)

Augmenter son plaisir grâce au sexe tantrique: comment se lancer?

L'art du lâcher-prise

Dans votre message, vous employez le verbe «arriver à», comme si l'orgasme était un objectif absolu, une obligation... peut-être la pression que vous vous imposez inconsciemment réduit-elle vos chances de l'atteindre? Car si vous passez votre temps à le guetter, durant chacun de vos rapports sexuels, l'orgasme prendra un malin plaisir à vous fuir constamment... ne dit-on pas, «suis-moi, je te fuis»?

En effet, le feu d'artifice sensoriel est capricieux: surtout chez les femmes! Il aime nous prendre par surprise et exige un lâcher-prise et un abandon total, une connaissance précise de notre corps, de nos désirs, et surtout... du temps! Si l'excitation féminine commence avant tout dans le cerveau, elle recquiert également de la patience et des préliminaires prolongés: un homme peut atteindre l'orgasme en 2 minutes, mais il en faudrait une vingtaine, en moyenne, pour une femme.

Vous écrivez que vous vous masturbez, et je vous encourage à continuer: ce n'est qu'en connaissant votre corps au maximum que vous pourrez comprendre vos désirs, puis les communiquer à votre partenaire. Pour autant qu'il vous écoute, bien sûr! Et ça, c'est une autre question...

L'art de la communication positive

N'abandonnez pas votre objectif d'en parler avec votre chéri, Mylène. Cette approche est la bonne! Vous semblez vous douter qu'il ne met pas tout en oeuvre pour vous aider à atteindre l'orgasme, et ce n'est qu'en lui expliquant ce qui vous plaît, que vous pourrez le guider (il ne peut pas deviner!).

Mais comment partager une conversation constructive, lorsque l'être aimé s'offusque immédiatement de nos critiques? Si votre amoureux réagit mal aux reproches, essayez de souligner uniquement les gestes qui vous plaisent. Sous la couette ou sur l'oreiller, dites-lui que vous adorez quand il vous embrasse dans le cou, qu'il vous carresse les seins ou qu'il effleure votre clitoris pendant l'acte. Saupoudrez la conversation de nombreux compliments, tentez de lui faire comprendre que vous n'essayez que d'améliorer vos rapports sexuels, et n'oubliez pas de lui demander s'il est satisfait, lui aussi, ou s'il voudrait que vous adaptiez quelque chose, pour améliorer son plaisir. Le sexe est un bonheur qui se partage de façon équitable.

J'éprouve moins de désir que lui: comment éliminer la «pression» de faire l'amour?

D'autres astuces

Comme je l'écrivais plus haut, vous êtes très loin d'être la seule à vous poser des questions quant à cette absence d'orgasme.

Peut-être mes réponses à d'autres personnes pourront-elles se révéler utiles pour vous?: J'y compile de nombreuses autres astuces (essayer de se détendre au maximum, onduler le bassin pendant certaines posititions, utiliser du lubrifiant tenter le sexe tantrique...), qui pourront, je l'espère, vous aider à grimper aux rideaux!

Je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec mon mec: que faire?

Anorgasmie: quelles solutions pour retrouver du plaisir?

La «course à l'orgasme me vole mon plaisir!» comment retrouver lenteur et intensité?

Je vous souhaite bien du bonheur, et bien du plaisir!

Affectueusement,

Camelia

Vous souhaitez poser une question à Camelia Sutra? N'hésitez pas à lui envoyer un petit mail. Anonymat garanti!

(Nous précisions que ces lignes ne sont pas rédigées par un sexologue.)

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.