Femina Logo

Love love love

Se tromper de prénom, un signe d’amour

Se tromper de prénom, un signe d’amour

On ne se trompe pas de prénom car deux personnes se ressemblent, mais parce qu'on les associe à la même «boîte mentale».

© Juliane Liebermann / Unsplash

«Laura! Non, Florence! Non, Muriel!» Dans votre famille aussi, il n’est pas rare que l’on énumère tous les membres de la fratrie avant de tomber sur le bon? Si cela peut parfois être agaçant, c’est pourtant un signe extrêmement positif. Plusieurs psychologues américains de l’université de Duke (Caroline du Nord) se sont intéressés à ce phénomène et ont publié une étude dans la revue Memory and Cognition. Leur conclusion est sans appel: on se trompe davantage de prénom entre les gens que l’on porte dans son cœur.

Pour aboutir à ce constat, les chercheurs ont interrogé plus de 1’700 personnes. «Étrangement, les résultats suggèrent que notre langue ne fourche pas parce que deux prénoms se ressemblent, résume Slate. La confusion se ferait plus souvent entre les membres d’un même groupe social, que notre cerveau classe et différencie, par exemple le groupe de la famille, qui diffère de celui des collègues de bureau, lui-même différant des amis, etc.»

Rachel ou Emily?

Notre cerveau classe ainsi inconsciemment chaque proche dans une boîte mentale distincte. Cela peut aboutir à des situations extrêmement gênantes, comme lorsque l’on appelle son compagnon par le prénom de son ex. Dans un mémorable épisode de la série Friends, Ross se trompait ainsi entre Emily et Rachel…

Plus insolite, il n’est pas rare que les parents se trompent en appelant leurs enfants par le petit nom de leur animal de compagnie, les chiens en particulier, relèvent les spécialistes dans une interview pour le magazine Quartz. Une preuve de plus, s’il en fallait, de l’attachement qui unit les humains à leurs «meilleurs amis» à quatre pattes, membres à part entière de la famille.

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce phénomène n’est pas réservé aux personnes d’un certain âge mais il survient à tous les stades de la vie. Plus question de se moquer de grand-maman qui se trompe (encore!) entre votre nom et celui de votre cousine. Prenez ça comme une jolie preuve d’amour. De plus, vous risquez bien de faire la même erreur en appelant vos petits neveux...

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné