Femina Logo

Réseaux sociaux

Près de 70% des ados canadiennes retouchent leurs selfies

Canada 73 adolescentes retouchent leurs selfies

L'enquête révèle également que 66% des jeunes sondées ne retoucheraient pas leurs photos si les standards parfois artificiels en termes de beauté physique n'étaient pas si omniprésents sur internet.

© Getty Images

On est désormais bien loin de la philosophie première d'Instagram et de ses «instantanés» postés en ligne. Selon une récente étude menée au Canada, deux-tiers des jeunes filles âgées de 10 à 17 ans tentent de retoucher une partie de leur visage ou de leur corps avant de publier un selfie.

Le geste consiste à écarter du cadre une zone de leur anatomie jugée trop disgracieuse pour apparaître sur les réseaux sociaux, ou à carrément recourir à un logiciel de retouche d'image pour corriger des «défauts» dans les traits et le teint du visage.

L'enquête révèle d'ailleurs que 80% des utilisatrices de 13 ans ou plus ont déjà téléchargé un tel programme sur leur téléphone dans le but de travailler leur selfie. D'autres chiffres montrent que ce réflexe est surtout dû à l'idéal du corps parfait véhiculé sur ces plateformes, que les jeunes filles reçoivent comme une injonction forte.

66% d'entre elles confient ainsi qu'elles ne ferait pas la démarche de retoucher et recadrer leurs selfies si les standards parfois artificiels en termes de beauté physique n'étaient pas si omniprésents sur internet.

La Chine championne de la retouche

Analysant les comportements des jeunes utilisateurs de réseaux sociaux, les chercheurs en psychologie ont d'ailleurs forgé le terme de dysmorphophobie pour qualifier cette fixation sur ses propres défauts physiques, qui conduit à vouloir les éliminer par quelques manipulations via un logiciel.

Avec la multiplication des visioconférences et des appels vidéo, certains experts notent au passage que cette tendance aurait pris l'ascenseur depuis le printemps 2020, augmentant plus que jamais la pression sur les jeunes internautes. Et les choses ont peu de chances de s'arranger à court terme.

En Chine, cette manie de retoucher ses selfies est même devenue un sport national. 70% des femmes présentes en ligne ont téléchargé l'application Meitu, dédiée à la retouche photo du visage, souvent peu discrète: peau lissée à l'extrême, yeux agrandis, traits plus anguleux... Nombre de téléphones sont désormais vendus avec de telles applis déjà installées par défaut.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E59: Une ode à la sieste

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné