Femina Logo

Instagram

Est-ce la fin des grands influenceurs?

Fin grands influenceurs

Les grands influenceurs sont victimes de leur succès: de nouveaux leaders bien moins connus détiennent désormais le pouvoir sur Instagram.

© Georgia de Lotz

Impossible de passer à côté des influenceurs! Leaders d’opinion modernes, ils ont construit de véritables empires basés sur leur nombre de likes et la fidélité d’une colossale communauté. Les marques qui l’ont bien compris ont tiré avantage de leur prestige, offrant faveurs et argent comptant en échange d’une visibilité nouvelle. Pourtant, le public semble moins sensible à ceux dont on achète l’opinion. Dès lors, construire son succès sur son seul et magistral nombre d’abonnés
Instagram paraît dépassé.

L’influence au point mort?

InfluencerDB, leader européen du marketing d’influence, relevait récemment que les influenceurs comptant plus de 100 000 abonnés voyaient plonger leur taux d’engagement. En clair: moins de likes, moins de partages, moins de commentaires pour les stars des réseaux sociaux. Un phénomène particulièrement sensible dans les domaines du tourisme et de la mode, avec des baisses allant jusqu’à 56%.

Ce constat est corroboré par Street Wear Impact, une société spécialisée dans l’impact de la mode sur les consommateurs, qui parle même de saturation du marketing d’influence liée à la crise globale qui frappe les plateformes sociales. Car entre fake news et utilisations abusives des données personnelles, la confiance des abonnés est mise à mal.

Les nouveaux leaders

Alors, à qui se fier? Pour le site d’analyse spécialisé Mobile Marketer, les chiffres montrent clairement une montée en puissance des Instagrammeurs comptant de 5000 à 10 000 abonnés. Ces mini-influenceurs seraient plus crédibles, les consommateurs considérant leurs avis sur les produits comme étant moins biaisés par l’appât du gain. Les annonceurs ont d’ailleurs déjà changé leur fusil d’épaule, privilégiant ces nano et micro-influenceurs. En effet, leur auditoire plus restreint leur permet d’atteindre une cible «beaucoup plus précise et dévouée», explique le site américain, puisque leur taux d’engagement moyen grimpe à 8,8%, soit quatre fois plus que leurs confrères plus connus!

Les posts de M. et Mme Tout-le-monde valent désormais de l’or et les empires des Kristina Bazan et autres Caroline Leuba semblent n’avoir été construits que sur le sable d’une confiance éphémère.

Melissa vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.