Femina Logo

Instagram

Est-ce la fin des grands influenceurs?

Fin grands influenceurs

Les grands influenceurs sont victimes de leur succès: de nouveaux leaders bien moins connus détiennent désormais le pouvoir sur Instagram.

© Georgia de Lotz

Impossible de passer à côté des influenceurs! Leaders d’opinion modernes, ils ont construit de véritables empires basés sur leur nombre de likes et la fidélité d’une colossale communauté. Les marques qui l’ont bien compris ont tiré avantage de leur prestige, offrant faveurs et argent comptant en échange d’une visibilité nouvelle. Pourtant, le public semble moins sensible à ceux dont on achète l’opinion. Dès lors, construire son succès sur son seul et magistral nombre d’abonnés
Instagram paraît dépassé.

L’influence au point mort?

InfluencerDB, leader européen du marketing d’influence, relevait récemment que les influenceurs comptant plus de 100 000 abonnés voyaient plonger leur taux d’engagement. En clair: moins de likes, moins de partages, moins de commentaires pour les stars des réseaux sociaux. Un phénomène particulièrement sensible dans les domaines du tourisme et de la mode, avec des baisses allant jusqu’à 56%.

Ce constat est corroboré par Street Wear Impact, une société spécialisée dans l’impact de la mode sur les consommateurs, qui parle même de saturation du marketing d’influence liée à la crise globale qui frappe les plateformes sociales. Car entre fake news et utilisations abusives des données personnelles, la confiance des abonnés est mise à mal.

Les nouveaux leaders

Alors, à qui se fier? Pour le site d’analyse spécialisé Mobile Marketer, les chiffres montrent clairement une montée en puissance des Instagrammeurs comptant de 5000 à 10 000 abonnés. Ces mini-influenceurs seraient plus crédibles, les consommateurs considérant leurs avis sur les produits comme étant moins biaisés par l’appât du gain. Les annonceurs ont d’ailleurs déjà changé leur fusil d’épaule, privilégiant ces nano et micro-influenceurs. En effet, leur auditoire plus restreint leur permet d’atteindre une cible «beaucoup plus précise et dévouée», explique le site américain, puisque leur taux d’engagement moyen grimpe à 8,8%, soit quatre fois plus que leurs confrères plus connus!

Les posts de M. et Mme Tout-le-monde valent désormais de l’or et les empires des Kristina Bazan et autres Caroline Leuba semblent n’avoir été construits que sur le sable d’une confiance éphémère.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Melissa vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina