Femina Logo

news société

Zoo de Bâle: L'histoire d'amour (compliquée) de deux panthères des neiges

Capture 27
© Zoobasel

Le coup de foudre ne se commande pas; et cela vaut aussi pour les panthères des neiges!

Au moment de faire la rencontre de Mekong, la jeune Rangi ne semblait pas vraiment sous le charme... A peine arrivée en Suisse, cette femelle de deux ans (qui résidait auparavant en France) ne s'est pas montrée très accueillante envers son prétendant, qu'on lui a aussitôt présenté.

Toute tentative de rapprochement de la part de Mekong ne rencontrait que feulements et grognements, rapporte un article publié sur «Zoo de Bâle Actuel». Mekong, impressionné, partait alors se cacher. Les premiers temps, c’est pas à peine si on voyait le bout de sa queue dépasser d’un rocher.

Le pauvre animal, simplement «friendzoné» par l'élue de son coeur, parviendra-t-il tout de même à s'attirer ses faveurs?


© ZooBasel

Naissance d'une idylle

Il semblerait que le temps, remède à tous les maux, ait oeuvré depuis ces premiers instants peu prometteurs: Rangi paraîtrait légèrement moins sur ses gardes et commencerait même à appeler Mekong. Visiblement décidé à lui livrer une cour assidue jusqu'à parvenir à la conquérir, le jeune mâle accourt, évidemment: ils s'approchent alors timidement l'un de l'autre. On dirait bien que le coeur de glace de cette panthère des neiges est en train de fondre...

Un peu de patience sera toutefois nécessaire, car les deux magnifiques matous ne sont encore que des adolescents. Peut-être tomberont-ils follement amoureux l'un de l'autre, un jour.


© Zoobasel

Menacés d'extinction

Rangi a été sélectionnée spécialement pour Mekong par le programme européen d'élevage et de conservation (le Tinder des animaux, quoi), qui a su l'identifier comme une partenaire génétiquement compatible. Si la rencontre de ces deux panthères était si importante, c'est parce que leur race discrète et réservée est menacée d'extinction à l'état sauvage. Il est donc important que des couples reproducteurs continuent à procréer, afin d'éviter que ces sublimes prédateurs ne disparaissent.

Le Zoo de Bâle soutient d'ailleurs le «Snow Leopard Trust», la plus importante organisation internationale dédiée à la protection des panthères des neiges.

Celles-ci, friandes de bétail, sont souvent attaquées par leurs voisins humains. Afin d’offrir à ces derniers une nouvelle source de financement et de faciliter ainsi la cohabitation avec les félins, le «Slow Leopard Trust» met en vente des objets confectionnés par ces populations locales, souvent résidantes du Pakistan, de Chine, d’Inde et de Mongolie. Le Zoo de Bâle est l’un des acheteurs de cette belle initiative.


A lire aussi:
Scandaleux: Donald Trump autorise la chasse des ours en hibernation en Alaska
Enquête: quels droits pour les animaux?
Une vidéo déchirante plaide la cause des animaux

Podcasts

Dans vos écouteurs

E10: Devenir plus optimiste pour vaincre les pensées négatives

Un train annulé, une dispute, une gaffe (monumentale) en pleine réunion: il n'est pas toujours facile d'éviter que les imprévus du quotidien ne gâchent notre journée. Pourtant, il est totalement possible de choisir tous les matins d'être de bonne humeur et ainsi mieux rebondir face aux obstacles de la vie. La psychologue Brigitte Favre nous aide à reprendre le contrôle, pour remplacer les soupirs par les fous rires.

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.