Femina Logo

Carriériste et ambitieuse, à la tête d’une enseigne concurrente du géant Google, Marissa Mayer ne se laisse pas pour autant déstabiliser par sa grossesse. Et pourtant, elle en aurait de bonnes raisons: la quarantaine, un poste à hautes responsabilités, un enfant de 3 ans à charge et en plus, une grossesse double... Suite à l’annonce de cette dernière nouvelle sur les réseaux sociaux, Marissa Mayer, ravie, a expliqué qu’elle envisageait seulement un congé limité suite à son accouchement.

Un excès d’implication professionnelle?

«Puisque ma grossesse se passe bien et qu’il n’y a pas de complications, et que c’est un moment unique dans la transformation de Yahoo, je prévois de mener cette grossesse et l’accouchement comme je l’ai fait pour mon fils il y a trois ans, en prenant un congé limité et en continuant à travailler» déclare-t-elle. Une information qui questionne quant au professionnalisme excessif de la businesswoman.

«La mauvaise élève»

Toutefois, bien que cette décision plaise certainement aux actionnaires du groupe Yahoo, elle risque de faire crier au scandale les garantes des droits de la femme. Et cela, une nouvelle fois. En effet, la patronne de Yahoo n’en est pas à son premier coup d’essai et avait déjà été désignée comme le mauvais exemple lors de sa première grossesse. Alors finalement, notre accusée est-elle une victime du sexisme, une mère indigne ou une femme d'un mari de papa qui gère tout?

Une pression pour les autres

Malgré tout, son action n’est pas sans influence pour le reste des femmes américaines, qui parviennent déjà difficilement à obtenir le droit de congé légal. Marissa Mayer devient alors l’employée modèle que tous les patrons rêveraient d’avoir - et que peut-être elle-même - souhaiterait avoir dans son équipe.

Quoi qu’il en soit, Marissa est maîtresse de sa vie. On espère par contre qu’elle saura s’arrêter avant de compromettre l’arrivée de ses jumelles ou de se compromettre elle-même.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E9: Apprendre à se ressourcer pour éviter l'épuisement

Dans le rythme effréné que nous impose l'année 2019, il est de plus en plus facile de s'oublier... De la méditation à la culpabilité, en passant par le courage de dire «non», cet épisode aborde les obstacles mentaux au repos, ainsi que des manières de ralentir le rythme, le temps de reprendre pied et de respirer un bon coup.

Dans vos écouteurs

E8: Mieux s'organiser, pour tirer le meilleur de chaque journée

Bullet journal, méthode d'Eisenhower, anticipation, quête de perfection... la coach Caroline Moix nous parle d'organisation, pour nous aider à accorder davantage de notre temps à ce que nous aimons vraiment.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.