Femina Logo

news société

«Swiss Solidarity for Africa»: la Chaîne du Bonheur collecte 10 millions de francs

«Swiss Solidarity for Africa»: la Chaîne du Bonheur collecte des fonds

«Holy shit. 9 millions. Merci à tous, cette journée était éreintante mais si gratifiante!»

© Facebook Thomas Wiesel

«Vous avez bien mangé aujourd’hui? Parce qu’eux, pas.» C’est avec cette phrase choc que Thomas Wiesel interpelle les internautes sur sa page Facebook. L’humoriste lausannois s’est associé à la Chaîne du Bonheur et à sa campagne «Swiss Solidarity for Africa». Il n’a pas hésité à apostropher les grandes entreprises suisses (Nestlé, Vale, Glencore, UBS, Crédit Suisse, etc.), rappelant ainsi que:

En Suisse, quand on collabore avec l’Afrique, c’est plutôt pour héberger l’argent de leurs dictateurs et hommes d’affaires, ceux-là mêmes qui les affament et qui provoquent des conflits qui les déplacent par millions (…) On a une part de responsabilité: ce n’est pas normal qu’une partie du monde souffre d’obésité pendant qu’une autre crève de faim.

10 millions récoltés par la Chaîne du Bonheur

La grande journée de solidarité contre la famine en Afrique a eu lieu le mardi 11 avril 2017, de 6h à minuit. Elle a permis de récolter plus de 10 millions de francs. Et il est toujours possible de faire un don via le site internet de la Chaîne du Bonheur. Le mouvement a également fleuri sur les réseaux sociaux. Pour toutes photos postées accompagnées du hashtag #SwissSolidarityForAfrica, les entreprises suisses versent 5 francs à la campagne, comme le rappelle la YouTubeuse Dear Caroline.

Selon l’ONU, la famine sévit en Somalie, au Yémen, au Soudan du Sud et au Nigeria. Il s’agit de la plus grande crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale. 20 millions de personnes sont menacées.

Jérôme Jarre, le modèle à suivre?

Cet appel fait écho à celui lancé par Jérôme Jarre. Mi-mars, la star de Snapchat avait lancé sa «Love Army For Somalia». La campagne a permis de réunir près de 2,5 millions de dollars. «Slate» a toutefois pointé du doigt certains dysfonctionnements dans la manière dont le jeune français a raconté son histoire et remis en question le fonctionnement des ONG sur le terrain.


A lire aussi:
Témoignage: «J'agis sur le terrain pour aider les migrants»
Jessica Jaccoud, mère à 18 ans, avocate des opprimés à 32
A 16 ans, Kiara Nirghin trouve la solution à la sécheresse en Afrique du Sud

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina